Tréminis, Saint-Baudille-et-Pipay

les confins du Trièves, du Dévoluy et du Bochaine septentrional.

Le village de Tréminis est situé au pied des abrupts occidentaux de l'Obiou en bordure nord d'une dépression à fond presque plat qui constitue le cirque des sources de l'Ébron.
Le fond de la dépression de Tréminis, comme plus au nord les pentes de Saint-Baudille-et-Pipay, est garni d'épandages alluviaux torrentiels qui ont été alimentés par les puissants et nombreux ravins qui ont entaillé les pentes de l'Obiou. Ces anciens cônes de déjections forment un glacis à surface doucement inclinée vers l'ouest que réentaille le cours, maintenant discipliné, de l'Ébron.

image sensible au survol et au clic

Le Trièves sud-oriental vu de l'ouest, d'avion, depuis l'aplomb du col de Menée.
Ds = surface de discordance du Sénonien ; a.cB = anticlinal du col de la Brèche ; a.P = anticlinal de Pravert.
Les tirets bleus soulignent la surface limite entre Crétacé et Jurassique (sommet de la barre tithonique).


La vallée de l'Ébron entaille là les Terres Noires du coeur du vaste bombement anticlinal de Saint-Jean d'Hérans, qui sépare le massif du Dévoluy proprement dit et les reliefs du Bochaine (synclinal de Lus) et qui prolonge vers le sud le bombement "dôme de la Mure" (voir la page "Matheysine" et la coupe en fin de page), au prix d'un plongement axial qui fait disparaître ici en profondeur le coeur liasique de ce dernier. Plus au sud ce pli se poursuit par l'anticlinal de la Béoux, dans les terrains plus calcaires du Jurassique supérieur et du Crétacé inférieur du Bochaine oriental).
Du côté ouest les pentes qui dominent immédiatement cette vallée sont des buttes couronnées de calcaires du Jurassique supérieur (Séquanien à Tithonique) qui appartiennent au flanc ouest de cet anticlinal majeur, mais où il se montre affecté de complications diverses (
voir la page "Pointe de Feuillette").

image sensible au survol et au clic

Tréminis vu du sud-ouest, depuis la crête de la Montagne de France.
a.cB = anticlinal du col de la Brèche : c'est vraisemblablement ce pli anté-sénonien, d'axe NE-SW, qui se prolonge vers le sud-ouest au col de Mens.



Rapports structuraux entre la transversale de la Matheysine et celle du Bochaine septentrional :
Le Dôme de la Mure se prolonge par l'anticlinal de la Béoux et le synclinal de la Matheysine par le grand synclinal du Dévoluy (synclinal de Saint-Disdier + synclinal de Saint-Étienne)



Carte géologique simplifiée des environs nord-orientaux du col de la Croix-Haute
redessinée sur la base de la carte géologique d'ensemble des Alpes occidentales, du Léman à Digne, au 1/250.000°", par M.Gidon (1977), publication n° 074

pour la nomenclature des plis charger le document suivant :
petite taille

 Coupe schématique N-S des plis du Bochaine septentrional
grande taille

cartes géologiques à 1/50.000° (*) à consulter : feuilles Mens et Saint-Bonnet

(Lalley)

(Mens)

Châtel
La Croix Haute est

LOCALITÉS VOISINES
Obiou

Lus-la-Croix-Haute

Amayères - Pte Feuillette

Grand Ferrand
N.B. Les localités entre parenthèses appartiennent à une autre section du site et leur page s'ouvrira avec l'en-tête correspondant.

  accueil section Dévoluy

début de la page

sommaire de GEOL_ALP

Aller à la page d'accueil du site
Dernières retouches apportées à cette page le 8/08/16