Les Gets, Praz-de-Lys

entre Giffre et Dranse de Morzine

La station de ski des Gets se situe au coeur d'une vaste zone montagneuse, plutôt mamelonnée mais bordée de crêtes plus saillantes, au cœur de laquelle convergent les torrents affluents du Foron. Ce dernier la draine en s'en échappant du NE vers le SW, par des gorges qui débouchent dans la vallée du Giffre à Taninges.

Ce relief est calqué d'assez près sur la structure tectonique qui est celle d'un très vaste synclinal des Gets, dont l'axe, orienté NE-SW, se relève du côté SW (en un synclinal du Praz de Lys) : cela lui confère un dessin en cuvette structurale, que tranche du côté NE la vallée de la Dranse de Morzine. Son bord méridional forme une assez longue cuesta* très simple qui domine la vallée du Giffre : elle montre par la tranche la succession stratigraphique de la nappe de la Brèche, qui forme l'ossature du pourtour de la cuvette.

image sensible au survol et au clic

La rive droite de la vallée du Giffre en amont de Taninges vue du sud-est, depuis la station de Samoëns 1600 (Plateau des Saix).
n.S = nappes supérieures (flyschs) ; n.Br = nappe de La Brèche ; uH = unités ultra-helvétiques ; aut. = autochtone (helvétique)
s.pL = synclinal NW-SE du Praz de Lys ; s.G = synclinal SW-NE des Gets ; f.M = faille du Roc des Mais ; d.T = décrochement de Taninges.
Les tirets rouges soulignent le contact des flyschs des nappes supérieures des Préalpes (nappe des Dranses et nappe des Gets) sur la nappe de La Brèche.
La crête Marcelly - Roc d'Enfer correspond au crêt du bord septentrional de la cuvette des Gets, par lequel se ferment, du côté nord-ouest, les affleurements de la nappe de La Brèche.
voir la coupe simplifiée ci-après.



Coupe schématique du Chablais sud - oriental
a.RE = anticlinal du Roc d'Enfer (pli "frontal" de la nappe de la Brèche) ; s.G = synclinal des Gets.
fG = Flysch des Gets (à olistolites de croûte océanique) ; fS = Flysch de la nappe de la Simme proprement dite ; fH = Flysch à Helminthoïdes (nappe des Dranses) ; fL = "flysch à lentilles" et olistostrome frontal de la nappe de la Brèche
(consulter la légende générale pour les autres abréviations)


Du côté septentrional la cuvette des Gets est fermée par les reliefs, plus vigoureux et plus accidentés, qui constituent le chaînon du Roc d'Enfer. Ils appartiennent également à la nappe de la Brèche, mais ils sont disséqués par l'érosion de façon plus compliquée qu'une simple cuesta ; ceci résulte principalement de leur structure tectonique, que l'on peut assimiler à un bourrelet anticlinal (voir la page "Roc d'Enfer" et la coupe ci-dessus)

image sensible au survol et au clic

Les pentes septentrionales de la cuvette des Gets et le versant SE du groupe montagneux du Roc d'Enfer, vus de l'est d'avion.
a.rE = anticlinal du Roc d'Enfer ; "sab" = schistes à blocs éocènes du sommet de la succession de la nappe de la Brèche ; "td(jmB)" = dolomies triasiques sans doute reconstituées au sein de la "brèche inférieure".


L'intérieur de la cuvette structurale des Gets est occupé par les termes les plus élevés de l'empilement tectonique de nappes du Chablais. Ceux-ci affleurent dans les montagnes molles et souvent boisées qui entourent la localité des Gets et dont l'essentiel est formé par les couches litées et souvent marneuses de la nappe des Gets (élément supérieur de la nappe de la Simme au sens large). Par place on y voit émerger de la couverture végétale des pointements constitués de Roches vertes, qui sont des olistolites* inclus à la base du flysch schisto-gréseux qui forme la partie haute (en fait l'essentiel) de la succession de cette nappe.

L'agglomération des Gets elle-même est logée dans un sillon très ouvert, que le Ruisseau des Gets (au NE) et celui d'Arpettaz (au SW) ont creusé, pratiquement selon l'axe du synclinal des Gets. Comme ce pli a un dessin très peu fermé, avec un très large fond presque plat, l'érosion n'y a eu à faire que peu de travail pour atteindre la nappe de la Simme proprement dite, qui y affleure ainsi assez longuement du côté nord-est.
Par contre, du côté sud-ouest, à partir du Pont des Gets, où l'Arpettaz se jette dans le Foron, le cours de la vallée s'inscrit en gorge. Cela est lié au fait qu'il quitte ces formations tendres pour rentrer dans le matériel, plus résistant, de la nappe de la Brèche ; ce changement est brutal car il se fait ici à la faveur d'une faille N-S, la faille du Roc des Mais.

image sensible au survol et au clic

Les Gets vus du NE d'avion (en arrière-plan le massif des Bornes).
f.M = faille N-S des Mais (partie avant-gauche du cliché abaissée) ; n.S = nappe de La Simme : "fG" = flysch supérieur du Chéry, gréso-conglomératiques (Coniacien à Campanien) , "fGol" = flysch inférieur des Perrières, schisteux et particulièrement riches en olistolites (Crétacé moyen).


En aval du Pont des Gets jusqu'à Taninges les gorges du Foron donnent une bonne coupe naturelle, non perturbée, de la succession de cette nappe de la Brèche : elles sont dominées du côté septentrional par la crête du Marcelly, qui tombe sur la vallée du Giffre, à la hauteur de Taninges, par un abrupt de plus de 1000 m (voir la page "Taninges").

La crête de Marcelly domine du côté NE le petit domaine de la station de ski du Praz-de-Lys, qui est relativement isolé entre la vallée du Giffre et le cours supérieur du Foron en amont du coude brutal vers le NW qu'il décrit au Pont des Gets. Elle y occupe une zone d'alpages peu déclive qui s'avère être un petit val correspondant à un synclinal du Praz de Lys. D'axe NW-SE, il est bordé du côté est par un ample repli anticlinal crevé axialement par la gorge du Foron en amont du Pont des Gets. Son cœur abrite une klippe* de flysch des Gets qui repose, du côté nord, sur un coussin de flysch de la Simme. Cette cuvette n'est en fait qu'une dépendance occidentale de celle des Gets, individualisée par rapport au grand synclinal des Gets du fait de l'orthogonalité de ces replis parasites.

image sensible au survol et au clic

Les Alpages et la station du Praz de Lys, vus du NE d'avion depuis l'aplomb du Mont Chéry.
f.M = faille des Mais (partie inférieure du cliché abaissée) ; "fG = flyschs des Gets ; "fS" = flyschs de la Simme ; "sab" = schistes à blocs éocènes.
L'axe du synclinal du Praz de lys traverse le cliché horizontalement de gauche à droite.


 Le replat du Praz de Lys est dominé du côté SW par la crête qui court de la Pointe du Marcelly à celle du Haut Fleuri, laquelle s'abaisse jusqu'au col de La Ramaz. Cette crête y sépare le replat suspendu du Praz-de-Lys des alpages des environs de Sommant . Au col son orientation, devenue SW-NE, suit celle des couches, qui se sont tordues dans le sens horaire jusqu'à prendre l'azimut du flanc nord-occidental du synclinal des Gets (et s'y poursuivre en direction de la Pointe d'Uble et du Roc d'Enfer).


 La raison pour laquelle le bord SW de la grande klippe des Gets est affecté par les replis du Praz de Lys est sans doute à rechercher dans le jeu coulissant sénestre du décrochement de Taninges (voir la page "Taninges"). En effet ce décrochement, dont le tracé est d'une orientation proche de celle de ces plis, tranche orthogonalement l'axe du synclinal des Gets à Taninges. Plus au nord, entre Sommant et Mieussy, il induit une torsion de plus de 45° dans le sens anti-horaire aux bandes de terrain du versant NW de la grande klippe des Gets avant de les trancher (voir la page "Mieussy"). Il est facile de voir que ce crochonnement horizontal a eu pour effet de comprimer parallèlement au décrochement les terrains de sa lèvre NE et d'y induire ainsi, aux dépens de la nappe de La Brèche, les replis du Praz de Lys (voir la carte ci-après) .


    aperçu général sur le massif du Chablais  

cartes géologiques au 1/50.000° à consulter : feuille Thonon - Châtel

.
Carte géologique très simplifiée des environs des Gets
redessinée sur la base de la carte géologique d'ensemble des Alpes occidentales, du Léman à Digne, au 1/250.000°", par M.Gidon (1977), publication n° 074.




Roc d'Enfer

Tavaneuse

Avoriaz
Sommant

LOCALITÉS VOISINES

Hauts Forts

Taninges

Les Carroz

Samoëns
N.B. Les localités entre parenthèses appartiennent à une autre section du site et leur page s'ouvrira avec l'en-tête correspondant.

 accueil section CHABLAIS

retour au début de la page

sommaire de GEOL_ALP

Aller à la page d'accueil du site
Dernières retouches apportées à cette page le 5/06/16