(page d'accueil de cette section du site)


Massifs du Chablais et du Haut Giffre

Haut Giffre
 Aperçus géologiques
Chablais


 Liste alphabétique des pages

cartes géologiques

  Visite par localités


L'ensemble des massifs entre Arve et Rhône, vus du sud (d'après une image extraite de "google-earth")


Ces deux massifs sont les plus septentrionaux des zones externes des Alpes françaises. Bien que situés sur une même transversale à la chaîne (qui est celle du Mont Blanc) ils sont très différents l'un de l'autre :

- le massif du Haut Giffre, ou Haut Faucigny (voir aperçu général) se rattache aux massifs subalpins. Ses plis prolongent ceux des Bornes et se poursuivent par ceux du domaine helvétique* de Suisse. Ses couches s'enfoncent vers l'ouest, sous la klippe du Chablais (elles s'y poursuivent en profondeur, mais ne remontent au jour qu'au voisinage des rives du Léman). Elles sont par contre soulevées vers l'est, où l'érosion les a déblayées en mettant à nu le socle cristallin du massif des Aiguilles Rouges (satellite occidental de celui du Mont Blanc).

- le massif du Chablais (voir aperçu général), qui est situé plus au nord-ouest, est constitué par contre de roches totalement différentes de celles des massifs subalpins qui le jouxtent. Cet ensemble rocheux est constitué par un énorme paquet rocheux, d'origine plus orientale que le massif du Mont-Blanc, qui a été transporté par charriage. Il est maintenant posé, comme un corps étranger, sur les prolongements vers l'ouest des couches du massif du Haut Giffre et représente donc une gigantesque "klippe". Elle a été découpée par l'érosion dans l'empilement complexe de nappes superposées qui constitue le domaine des Préalpes auquel elle se rattache.

 

Les chaînons subalpins les plus septentrionaux

vus d'enfilade depuis un avion de ligne (altitude voisine de 8000 m), depuis l'aplomb des abords de La Clusaz

L'alignement bien ordonné des sommets du chaînon des Aravis (en premier plan) contraste avec l'organisation plus confuse du Haut Giffre.
Ce dernier se profile devant la grosse dorsale des massifs "helvétiques" de Suisse, qui débutent par celui de Morcles-Diablerets pour culminer dans l'Oberland bernois.

L'extrême marge orientale du Chablais apparaît à gauche.

  version plus grande, sans commentaires toponymiques, de cette image



FIN DE LA PAGE : retour au début de la page
Aller à la page d'accueil du site

Dernières retouches apportées à cette page le 12/06/17