Le village de Turriers

ses abords immédiats

La localité de Turriers est située au coeur d'une dépression presque circulaire où n'affleurent pratiquement que des Terres Noires.
Aperçu d'ensemble sur la dépression de Turriers

Le village lui-même est adossé au versant sud d'une butte rocheuse allongée vers le nord qui fait saillie au dans la partie occidentale de la dépression. La mise en relief de cette butte est due à ce qu'elle est formée de calcaires du Lias : on pourrait croire qu'ils sont posés en klippe sur les Terres Noires car la plupart des maisons du village, bien que situées en contrebas des rochers sommitaux, sont néanmoins construites sur ce dernier terrain, qui forme aussi l'échine sud de la butte.

image sensible au survol et au clic

Le site du village de Turriers, vu du sud.
Le sommet conique du Mouisset appartient à la nappe de Digne. Il sépare les deux vallées - celle de Clapouse, à gauche, et celle du torrent de Bréziers, à droite - qui drainent la dépression de Turriers en direction de la Durance (elles traversent le Lias de la nappe de Digne).
Le contraste est frappant entre le Jurassique très épais de la nappe de Digne, qui forme tous les reliefs déneigés d'arrière-plan et celui, très réduit (cf cliché ci-dessous), du rocher de Turriers.

En fait leurs couches, faiblement pentées, sont tranchées par une faille presque verticale orientée NW-SE et se retrouvent, décalées dans le sens dextre dans les pentes de La Garenne, qui dominent la route D.551 du côté ouest. D'autre part elles butent sur le flanc oriental de la butte de Turriers contre les Terres Noires de la dépression orientale par l'intermédiaire d'une faille sub-verticale et orientée NNE - SSW. Cette faille de Turriers a certainement déterminé le ravin de Malecombe bien qu'elle courre ici à flanc des pentes de sa rive gauche.

image sensible au survol et au clic

Turriers et son rocher vus de l'ouest, depuis le sommet de la Plane.
f.T = faille de Turriers ; d.G = décrochement de La Garenne.
détails de la partie centrale au cliché suivant

Il est remarquable d'abord que ces calcaires forment une succession peu épaisse, très différente en cela de celle de la nappe de Digne qui affleure au pourtour NE de la dépression, et ensuite que leurs couches sont disposées en série renversée.

image sensible au survol et au clic
Le versant ouest du rocher de Turriers vu depuis la D.951a, au point coté 960
La succession des couches est renversée (les plus anciennes sont les dolomies jaunes, alternées de schistes noirs, du Rhétien [étage supérieur du Trias]). Elle est également très incomplète car entre Bajocien et Sinémurien il y a une lacune de la majeure partie du Lias.
Un certain nombre de failles (toutes notées F) ont fractionné la dalle liasique en morceaux tendant à se disjoindre en extension (failles "normales"*) Elles se répartissent en deux familles conjuguées*. On constate qu'elles de décalent pas les bancs les plus récents, notamment pas la limite Bajocien / Sinémurien. Elles ont donc fonctionné au cours du Lias.
Ces différents faits amènent à la conclusion que les couches du Jurassique inférieur se sont déposées, ici, sur un fond marin qui se portait en relief par le jeu de failles résultant d'une traction horizontale sur les fonds marins.

Le renversement de la succession liasique de Turriers et les rapports de ses couches avec les Terres Noires qui les entourent sont deux faits qui ne sont pas faciles à expliquer et qui ont suscité des interprétations très différentes (pour plus de commentaires se reporter à la publication n°183) ...

Les coupes ci-après tentent d'en rendre compte en considérant la succession liasique de Turriers comme le flanc inverse d'un pli couché vers l'ouest, postérieurement sectionné par une "faille de Turriers" que suit maintenant le vallon de Malecombe (mais il n'est pas exclu que le jeu de la faille soit à l'origine du renversement, par rebroussement de sa lèvre occidentale).

figure agrandissable

Coupes de la dépression occidentale de Turriers, aux abords du village.
Ng - Nummulitique gréseux ; Nc - Nummulitique calcaire; TNt, TNs, TNm. TNb - Terres noires (terminales, supérieures moyennes, inférieures et basales) ; Bjc - Bajocien calcaire ; Si -Sinémurien ; H -Hettangien; Rh - Rhétien.
Noter que le chevauchement de la Plane, incliné vers le NE, correspond à un déplacement presque perpendiculaire au plan des coupes; le rebroussement des couches à la Garenne et à Turriers ne peut être dû à cet accident.
(pour plus de commentaires se reporter à la publication n°123)


N.B.: c'est de façon erronée que la carte géologique, feuille Seyne, indique un contact anormal entre les Terres Noires et le Lias des Rochers de La Garenne et de Turriers.



Structure plus précise du sommet même de La Garenne


image plus grande (nouvelle fenêtre)
Carte détaillée des affleurements des abords nord de Turriers.
1. Gypses et cargneules triasiques: 2. dolomies triasiques: 3. Rhétien; 4. Hettangien; 5. Sinémurien; 6. Domérien; 7. Bajocien calcaire; 8. Terres noires non différenciées; 9. Terres noires basales: 10. Terres noires inférieures: 11. Terres noires moyennes: 12. Terres noires supérieures; 13. Terres noires terminales: 14. calcaires et marnes nummulitiques: 15. grès nummulitiques; 1 6. Nummulitique éboulé. E - éboulis; Ec - coulée de solifluxion; Eb - éboulis à très gros blocs: F - terrasses fluviatiles; J - cônes de déjection; G - glaciaire.
F1 - chevauchement de la Plane; F2 - faille de Turriers; F3 - faille de Malecombe; F4 - faille de la Garenne.
noter que l'on peut aussi envisager que le chevauchement de la Plane se prolonge au sein des Terres Noires vers le nord (plutôt que vers l'est) pour se raccorder, peu à l'est de Gigors, au chevauchement des Auches (voir la page "Gigors")


Enfin il faut ajouter que les Terres Noires des alentours du rocher de Turriers contiennent des olistolites de Lias, ce qui atteste de la proximité d'un haut-fond actif (qui était peut-être un diapir, d'ailleurs).


figure agrandissable

Carte de détail du secteur des Vignes, au nord-est du rocher de Turriers (cadre "Fig. 5" de la carte précédente).

1. Hettangien; 2. Domérien; 3. Bajocien calcaire; 4. Terres noires non différenciées (sauf en quelques points indiqués par une notation: Tnb: basales, Tni: inférieures, Tnm: moyennes); 5. point de récolte paléontologique; G. alluvions glaciaires.

Cette carte montre la localisation de lambeaux de terrains liasiques qui sont apparemment inclus au sein de la succession des Terres Noires : ils représentent donc probablement des olistolites*.
(pour plus de commentaires se reporter à la publication n°123)

 

 


Carte géologique simplifiée des environs de Turriers
redessinée sur la base de la carte géologique d'ensemble des Alpes occidentales, du Léman à Digne, au 1/250.000°", par M.Gidon (1977), publication n° 074
catalogue des autres cartes de la section Gap-Digne

cartes géologiques à 1/50.000° (*) à consulter : feuilles Laragne et Seyne.


Crête des Plauts

Gigors
Bréziers
Roche Cline

LOCALITÉS VOISINES

St-Martin-les-Seyne

Grande Gautière

Astoin
Seyne
N.B. Les localités entre parenthèses appartiennent à une autre section du site et leur page s'ouvrira avec l'en-tête correspondant.

 accueil section GAP-DIGNE

début de la page

sommaire de GEOL_ALP
Aller à la page d'accueil du site
Dernières retouches apportées à cette page le 19/09/17