Montenvers, Mer de Glace

la profonde vallée qui s'enfonce jusqu'au coeur du massif du Mont Blanc

La Mer de Glace est un site mondialement connu mais qui ne présente aucun intérêt pour le géologue structuraliste car cette profonde vallée entaille presque exclusivement le pluton granitique très homogène dans lequel sont sculptés les principaux sommets du massif. Tous ceux qui apparaissent dans le paysage et qui, plus en amont, ferment les cirques des glaciers de Leschaux et du Géant, sont notamment dans ce cas ...

image sensible au survol et au clic

La Mer de Glace
vue du nord, depuis les pentes dominant le Montenvers (Signal Forbes).
f.A = faille de l'Angle (limite occidentale du granite de Mont Blanc). Les orthogneiss de la bordure occidentale du massif sont des roches foliées que l'on interprète comme le résultat de l'écrasement d'un granite.
La moraine "historique", en cours de destruction par les multiples petits ravinements qui la cisellent, correspond aux dépôts latéraux du "petit âge de glace" (1550 à 1820).
On a indiqué un secteur où les "bandes de Forbes" sont bien visibles à la surface de la glace (pour en savoir plus, voir le site Glaciers et climats).


Seule la portion de cette vallée située sur la transversale du Montenvers montre une certaine variété de roches car on se trouve là dans le secteur où passe la faille presque N-S - dite "faille de l'Angle" - qui limite le granite massif par rapport aux schistes cristallins qui forment les contreforts occidentaux du massif (pentes de rive gauche de la vallée de Chamonix).

image sensible au survol et au clic


La rive droite de la Mer de Glace
sur la transversale du Montenvers, vue des pentes qui s'élèvent vers le Signal Forbes.
Les annotations attirent l'attention sur un certain nombre de traits du relief résultant de l'action des glaciers : on appelle "sillon marginal" l'espace compris entre crête morainique et versant rocheux, où s'écoulent éventuellement les eaux de ruissellement ou de fonte du glacier.
f.A = faille de l'Angle. Les orthogneiss sont d'anciens granites qui ont été écrasés et ont assez souvent acquis une texture oeillée (de gros feldspaths non écrasés se détachant sur un fond de roche feuilletée).


On trouvera une abondance de détails sur l'occupation de la vallée de Chamonix par les glaciers quaternaires dans les sites Glaciers et climats et Glaciers du Mont Blanc.



Carte géologique simplifiée

redessinée sur la base de la carte géologique d'ensemble des Alpes occidentales, du Léman à Digne, au 1/250.000°", par M.Gidon (1977), publication n° 074
carte géologique au 1/50.000° à consulter : feuilles Chamonix et Mont Blanc.

Aig. du Belvédère

Le Tour ; col de Balme

Chamonix LOCALITÉS VOISINES Courmayeur

Bionnassay

Mont Blanc

N.B. Les localités entre parenthèses appartiennent à une autre section du site et leur page s'ouvrira avec l'en-tête correspondant.

 accueil section Mt Blanc

début de la page

sommaire de GEOL_ALP
Aller à la page d'accueil du site
Dernières retouches apportées à cette page le 30/10/16