Saint-Nazaire en Royans

extrémité septentrionale des monts du Matin

La ville de Saint-Nazaire en Royans est construite à l'extrémité septentrionale du chaînon des Monts du Matin, là où ce dernier s'efface vers le nord pour faire place à la plaine de l'Isère. Ce chaînon est, à cette latitude un mont jurassien* armé par la voûte urgonienne du gros anticlinal de Saint-Nazaire. La terminaison septentrionale de ce chaînon correspond au fait que ce pli s'y enfonce, par plongement axial vers le nord, sous les dépôts tertiaires du bassin molassique péri-alpin.

image sensible au survol et au clic

Le site de Saint-Nazaire en Royans vu d'avion, de l'est, depuis l'aplomb de La Motte-Fangeas
f.TV = faille de Tire-Vire.

Les premiers de ces dépôts sont ici constitués par des sables rouges siliceux (totalement dépourvus de calcaire), d'âge éocène, qui affleurent dans les abrupts des deux rives du lit de l'Isère et dans le lit de la Bourne en amont de son confluent avec l'Isère.


La rive droite de Bourne
, entre Saint-Nazaire en Royans et son confluent avec l'Isère, vue d'amont, depuis la rive gauche à la sortie ouest de l'agglomération : affleurements de sables rouges éocènes.

Le coeur de la ville est construit sur un étroite échine rocheuse d'Urgonien que traverse le cours de la Bourne, peu en amont de ce confluent. Cet affleurement, qui sert d'appui au pont aqueduc, appartient à la dalle urgonienne de la voûte du pli mais n'en est qu'une portion, accidentellement surhaussée par deux failles N-S par rapport aux sables rouges qui la recouvrent partout aux alentours. En effet cette dalle n'est largement dégagée que 2 kilomètres plus au sud, dans les pentes de la montagne.


La Bourne à Saint-Nazaire en Royans
vue d'aval, depuis la rive gauche à la sortie ouest de l'agglomération.

Par contre l'Urgonien du flanc ouest du pli forme un éperon rocheux saillant vers le nord qui sépare Saint-Nazaire  de La Baume d'Hostun et que longe la Bourne juste en amont de son confluent avec l'Isère. Il y est surhaussé, par rapport à l'éocène de Saint-Nazaire,  par une faille N-S extensive ("faille de Tire-Vire") qui se prolonge loin vers le sud, jusque dans les pentes occidentales de la montagne de Musan.


Carte géologique très simplifiée des Monts du Matin septentrionaux
redessinée sur la base de la carte géologique d'ensemble des Alpes occidentales, du Léman à Digne, au 1/250.000°", par M.Gidon (1977), publication n° 074
légende des couleurs



cartes géologiques au 1/50.000° à consulter : feuille Romans

   

Royans septentrional
  LOCALITÉS VOISINES Pont-en-Royans

Monts du Matin

Royans sud-est
N.B. Les localités entre parenthèses appartiennent à une autre section du site et leur page s'ouvrira avec l'en-tête correspondant à cette dernière.

 accueil section Vercors

début de la page

sommaire de GEOL_ALP

Aller à la page d'accueil du site
Dernières retouches apportées à cette page le 12/10/18