crête des Chalanches, col et vallon du Lauzet

montagnes de rive gauche (sud-orientale) du haut vallon de Pra Reboul

Le haut vallon de Pra-Reboul et celui du Lauzet, qui est son affluent de rive gauche, appartiennent à un domaine d'alpages, non dénué d'escarpements mais sans crêtes rocheuses acérées, qui correspond à un ensemble où prédominent largement les affleurements de marbres en plaquettes néocrétacés et qui avait été individualisé sous le nom de nappe de l'Agnelil-Patégou. Cet ensemble est limité du côté occidental par une importante dislocation N-S appelée ici l'accident du Pansier - Lauzet (voir la page "Briançonnais sud-oriental").

image sensible au survol et au clic

Le haut vallon de Pra Reboul, vu d'avion du sud (suite vers la droite au cliché suivant) (cliché original obligeamment communiqué par M. Adrien Cabel).
n.PH = nappe de Peyre Haute (la partie visible appartient au flanc supérieur du synclinal couché qui l'affecte) ; ØAP = surface de chevauchement du matériel de l'Agnelil- Patégou ; ac.PL = accident du Pansier - Lauzet (c'est sur lui que se branche, latéralement du côté ouest, le chevauchement précédent) ; u.AP = ensemble rapporté à l'unité de l'Agnelil- Patégou, en fait partie supérieure de la succession stratigraphique de la nappe d'Assan (n.A) qui forme les crêtes du Béal Traversier (sous les nuages à droite).


Ces deux vallons drainent le versant NW de la crête des Chalanches, qui se détache du Pic du Béal Traversier vers le sud pour constituer la ligne de partage des eaux avec le bassin versant du Guil.

image sensible au survol et au clic

Le versant occidental de la crête des Chalanches, vu du SW, d'avion (cliché original obligeamment communiqué par M. Adrien Cabel).
ØE = surface de charriage des nappes de flysch de l'Embrunais.
Le repli anticlinal dont le cœur de Dogger arme la crête des Chalanches correspond en arrière-plan à celui de la crête du Vaccivier. Les autres replis visibles sur l'arête qui descendu Béal Traversier vers le Pré Talmont s'enfoncent vers l'avant plan sous les marbres en plaquettes néocrétacés de la Crête de Pategou et restent masqué sous ces terrains dans le cirque des lacs du Lauzet.


À l'ouest de la crête, dans le vallon du Lauzet et plus au nord dans celui de Pra Talmont, les plis affectant les couches jurassiques du Béal Traversier disparaissent en s'enfonçant sous les marbres en plaquettes de l'unité de l'Agnelil-Patégou. En fait toutes ces couches représentent la partie haute de la succession des nappes de La Font Sancte et d'Assan et sont la couverture des calcaires et dolomies du Trias moyen qui affleurent sur le versant du Guil, très en contrebas de la crête (voir la page "Furfande"). Ce sont les calcaires jurassiques de la seconde de ces unités, reployés en un faisceau d'anticlinaux aigus et particulièrement saillants, qui arment sur toute sa longueur la crête des Chalanches.

image sensible au survol et au clic

Le versant oriental de la crête des Chalanches à son extrémité septentrionale, vu de l'est depuis le Pic du Gazon.
Les charnières sont dessinées de façon assez symbolique car les axes de plis, plongeants vers la gauche (vers le sud) sont pratiquement perpendiculaires au regard.


Le versant est de la crête des Chalanches limite du côté ouest la partie septentrionale du vallon de Furfande. Pour l'essentiel les couches jurassiques de la crête y plongent en dalles structurales sous un garnissage de marbres en plaquettes au sein duquel le Jurassique réapparaît en petits pointements à la faveur de replis mineurs. Le tout disparaît entre le Pic du Gazon et les chalets inférieur de Furfande sous les grès du flysch à Helminthoïdes qui y affleurent en klippe (voir la page "Furfande").

image sensible au survol et au clic

Le versant oriental de la crête des Chalanches, vu depuis l'échine méridionale du Pic du Gazon.
En amont des granges de Furfande le versant oriental du sommet 1711 a été échancré par des éboulements sans doute récents (historiques), si l'on en juge par la fraîcheur de l'entaille comme de celle des matériaux accumulés en pseudo bourrelets.
Les plis qui occasionnent la répétition des niveaux ont des plans axiaux relativement proches de la verticale aux abords du point 2719 ; par contre ils sont de nouveau couchés à gauche (au sud) de la brèche 2598. Compte tenu de l'orientation du régard, perpendiculaire à leur axe, il n'est pas possible de voir sous cet angle le dessin de leurs charnières.
Le Pic des Chalanches est couronné par une petite klippe de flysch de l'Embrunais qui repose sur le flanc inverse de l'un des plis couchés (ce pli est-il un crochon* déterminé par le charriage ?)


La crête des Chalanches se termine aux abords orientaux du col du Lauzet, lequel est déterminé par le grand accident du Pansier : ce dernier, dont le tracé est grossièrement N-S, limite les affleurements de la nappe d'Assan (à laquelle appartient le matériel des Chalanches et des lacs du Lauzet) de ceux de la nappe de Peyre Haute (à laquelle appartient plus au sud-ouest le chaînon de la crête de Catinat).

image sensible au survol et au clic

Le versant méridional du col du Lauzet et le haut vallon de Pra Reboul
, vus du sud-ouest d'avion, de l'aplomb de Prachaval (cliché original obligeamment communiqué par M. Adrien Cabel).
n.PH = nappe de Peyre Haute ; ac.PL = accident du Pansier - Lauzet ; u.AP = unité de l'Agnelil - Patégou ; a.Ch = anticlinorium* des Chalanches : les têtes anticlinales dessinées par les calcaires jurassiques de la nappe d'Assan (n.A) sont enveloppées vers la gauche (vers l'ouest) par les marbres en plaquettes attribués à l'unité de l'Agnelil-Patégou ; ØE = surface de charriage des klippes des nappes de flysch de l'Embrunais.


 

voir la carte structurale du Briançonnais méridional.

Carte géologique simplifiée redessinée sur la base de la carte géologique d'ensemble des Alpes occidentales, du Léman à Digne, au 1/250.000°", par M.Gidon (1977), publication n° 074
catalogue des cartes locales de la section Briançonnais


cartes géologiques au 1/50.000° à consulter : feuille Briançon
aperçu général sur la stratigraphie du Briançonnais
aperçu général sur la tectonique du Briançonnais

Bouchouse ; Alp Gaston

Béal Traversier

Fouranes ; Clapouse
La Roche- de-Rame

LOCALITÉS VOISINES

Furfande

Crête de Catinat

gorges aval du Guil

Bramousse ; Beaubardon
N.B. Les localités entre parenthèses appartiennent à une autre section du site et leur page s'ouvrira avec l'en-tête correspondant.

 accueil section Briançonnais

début de la page

sommaire de GEOL_ALP

Aller à la page d'accueil du site
Dernières retouches apportées à cette page le 8/11/16