Montagne d'Aujour

crêtes qui ferment la combe de Savournon du côté est

La montagne d'Aujour est le dernier sommet bien individualisé du Bochaine méridional. Sa crête, presque rectiligne, sépare la partie orientale de la dépression d'Aspres - Veynes (environs d'Oze et Saint-Auban) de la combe anticlinale de Savournon. C'est un crêt*, armé par la barre tithonique, qui est très caractérisé par les dalles structurales de son versant NE, qui plongent vers la première et ses abrupts qui regardent dans la direction de la seconde.

image sensible au survol et au clic

Le revers du crêt de la montagne d'Aujour vu de la rive droite du Buëch, en aval de Veynes, derrière les reliefs des environs d'Oze et du Saix.
En premier plan la plaine alluviale du Buëch est occupée par des vergers. En plan intermédiaire les reliefs de "bad-lands" (ciselés de "roubines") dans l'Argovien (sommet des Terres Noires) du Serre de l'Aigle. Oze est à l'extrême droite.
En arrière-plan la montagne d'Aujour est formée par une dalle structurale* de Tithonique, inclinée vers l'observateur (elle semble plonger sous les Terres Noires d'Oze, mais elle en est séparée par un synclinal, d'axe E-W, qui passe peu au sud de Châteauneuf-d'Oze).


Le crêt de la barre tithonique y culmine en outre particulièrement haut pour ce secteur, d'autant que plus au sud (Crête des Selles) le prolongement de cette barre ,indentée par des entailles de ravins, ne forme plus qu'un alignement discontinu de pitons rocheux moins élevés et sans point culminant bien détaché. Ce surcroît d'altitude est sans doute du à ce que, dans le versant sud-ouest de la montagne, la barre tithonique est redoublée (sur plus de 1 km de long) par le chevauchement d'Aujour.

image sensible au survol et au clic
.
Le versant sud-ouest de la montagne d'Aujour, vu depuis les environs de Savournon.
ØA = chevauchement d'Aujour (du fait de la perspective en contre-plongée une partie de son tracé est masquée derrière la butte de Champbeau, cf clichés suivants). En contrebas droit du sommet d'Aujour le Tithonique et le Néocomien chevauchés dessinent un beau crochon*, qui correspond en fait à la charnière du synclinal E-W dénommé S9 sur la carte structurale.
Le pli anticlinal de Chambeau, déversé vers la gauche, que dessine la barre tithonique du piton 1331, en contrebas du sommet, est un pli parasite du flanc oriental de l'anticlinal NW-SE (post-Sénonien) de Savournon. C'est ce pli qui "enroule", en la déformant en"S", la surface du chevauchement (anté-Sénonien) d'Aujour.
voir la page spéciale consacrée aux détails structuraux des abrupts sud-occidentaux de la montagne d'Aujour.


Cette importante faille compressive surhausse fortement le compartiment chevauchant, auquel appartient la crête au nord du sommet.

image sensible au survol et au clic

Le versant occidental de la montagne d'Aujour
vu du sud-est, d'avion depuis l'aplomb du sommet du Beynon.
ØA = chevauchement d'Aujour ; il est tordu par l'anticlinal de Chambeau (a.C) dont l'axe est orienté NW-SE (à peu près selon la direction du regard), presque parallèlement à celui de l'anticlinal de Savournon.
f.P = faille des Rochers de La Pisse (décrochement sénestre)
Les tirets verts soulignent la limite Jurassique-Crétacé (sommet du Tithonique).


De ce fait l'extrémité SE de ce dernier domine, du côté sud-est, le val de Peyssier, ouvert dans le Crétacé inférieur du synclinal des Selles (pli au flanc sud-ouest duquel appartient la barre tithonique du compartiment inférieur du sommet d'Aujour).

image sensible au survol et au clic

Le versant oriental du sommet d'Aujour vu de l'est, depuis les abords du col des Garcins (depuis l'intérieur du val de Peyssier).
ØA = chevauchement d'Aujour ; a.A = anticlinal d'Aujour.
Les dalles de Tithonique de la retombée sud de la voûte de l'anticlinal NE-SW d'Aujour (en contrebas droit du sommet) plongent vers la vallée de la Maraize, car elles font partie du flanc ouest du synclinal transverse (NW-SE) des Selles (s.S). Celles de la voûte même de cet anticlinal ont été arrachées par un éboulement dont le matériel remplit la zone déprimée de la Grande Sapie, en contrebas des deux crevasses d'arrachement qui l'encadrent et qui se rapprochent en montant jusque tout près du sommet.


Le chevauchement d'Aujour, dirigé vers le sud, se rattache au plissement anté-Sénonien. Il a, de ce fait, été ultérieurement déformé par les plis post-sénoniens NW-SE que sont le synclinal des Selles et l'anticlinal de Savournon (l'un comme l'autre lui sont donc presque orthogonaux). Le résultat majeur de cet entrecroisement est que la surface de chevauchement est maintenant inclinée vers le NE (basculée avec le flanc SW du synclinal des Selles).

image sensible au survol et au clic

Le versant oriental de la montagne d'Aujour vu du sud-est, d'avion depuis l'aplomb de Peyssier.
ØA1 = chevauchement d'Aujour (branche secondaire) ; ØA2 = chevauchement d'Aujour (branche principale) ; a.A = anticlinal d'Aujour ; f.P = faille des Priourets (voir la page "Maraize")


En outre cette interférence de deux générations de structures est à l'origine de complications de détail, qui sont analysés dans une page spéciale.


carte géologique à 1/50.000° (*) à consulter : feuille Laragne

Carte géologique simplifiée des environs de Barcillonnette
redessinée sur la base de la carte géologique d'ensemble des Alpes occidentales, du Léman à Digne, au 1/250.000°", par M.Gidon (1977), publication n° 074

Pour plus de détails et pour des explications générales sur le secteur, voir la publication n°099
pour la nomenclature des plis charger les documents suivants
:
petite taille

 Carte structurale du Bochaine méridional
(au sud de Veynes)
grande taille  

Pour plus de détails et pour des explications générales sur le secteur, voir la publication n°055

Oze

vallée de la Maraize

Saint-Auban, Villauret
Aspres LOCALITÉS VOISINES Rochefort, Peyssier

Savournon

Montagne de Saint-Genis

Crête des Selles
N.B. Les localités entre parenthèses appartiennent à une autre section du site et leur page s'ouvrira avec l'en-tête correspondant à cette dernière.

 accueil section Dévoluy

début de la page

sommaire de GEOL_ALP
Aller à la page d'accueil du site
Dernière mise à jour de cette page le 9/08/16