Oze, Chabestan, Le Saix

partie sud-orientale de la dépression d'Aspres - Veynes

En aval de Veynes, la vallée du Petit Buëch est entaillée dans une vaste zone, globalement à structure de bombement anticlinal (c'est le "Dôme d'Aspres"), où les terrains marneux du Jurassique supérieur sont largement mis à nu, par suite d'une large ablation de la carapace tithonique qui les protège aux alentours.

 Il est à remarquer en outre que ce bombement structural a été porté en saillie très tôt car c'est l'un des secteurs où la chape protectrice du Sénonien a été enlevée par l'érosion, avant même le dépôt du Nummulitique : en témoigne le fait que sur sa marge orientale, dès les environs de Furmeyer, dans la vallée du Drouzet et plus au sud à la crête des Selles, les Molasses Rouges oligocènes reposent directement sur le Néocomien.

image sensible au survol et au clic

La vallée du Petit Buëch, en aval de Veynes vue d'avion, du sud, de l'aplomb de Chabestan (cliché original obligeamment communiqué par M. Thierry Dumont)

Ds (en rouge-orangé) = surface de discordance du Sénonien ; tirets jaune-vert = surface de base de la terrasse mindélienne* des Égaux et des Egarets (all.fl.), dominant la vallée actuelle de plus de 150 m.
a.As = anticlinal NE-SW d'Aspres ; a.At = disposition de l'anticlinal NNW-SSE d'Aspremont (plus à l'ouest que les limites du cliché) ; a.P = anticlinal N-S de la Plate, prolongement septentrional de celui de Villauret (sud de Saint-Auban d'Oze). ØC = prolongement septentrional du chevauchement de Céüse.
A l'emplacement désigné comme "dôme d'Aspres" ce sont les axes (cintrés) des plis entrecroisés qui ont été représentés (et non leur aspect en section comme d'ordinaire).


Cette dépression anticlinale (qui est un assez bel exemple d'inversion du relief*) est dominée au nord le crêt* à regard sud de la bordure de la cuvette synclinale de la Faurie. Elle se situe à un entrecroisement d'anticlinaux qui détermine une structure en dôme dont le coeur se situe plus à l'ouest, aux abords occidentaux d'Aspres, là où passe l'axe de l'anticlinal d'Aspremont, qui est le pli NW-SE majeur de l'anticlinorium* d'Aspres.

image sensible au survol et au clic

La vallée du Petit Buëch, en amont de son confluent avec le Grand Buëch vue d'avion, du sud-est, depuis l'aplomb de Saint-Auban d'Oze (cliché original obligeamment communiqué par M. Thierry Dumont)

a.As = anticlinal NE-SW d'Aspres ; a.At = anticlinal NNW-SSE d'Aspremont ; s.O = synclinal d'Oze ; f.B = faille de la Bachassette.
A l'emplacement désigné comme "dôme d'Aspres" ce sont les axes (cintrés) des plis entrecroisés qui ont été représentés (et non leur aspect en section comme d'ordinaire).
all.fl. = alluvions fluviatiles anciennes de la terrasse mindélienne* des Égaux.


Ses affleurements de Terres Noires et d'Argovien déterminent un système de collines à relief extrêmement raviné (du type dit de "bad-lands"), où de multiples "roubines" séparent des échines en "dos d'éléphants" (voir un autre cliché très représentatif à la page Ventavon).

Dans le détail on s'aperçoit que ces couches y décrivent des ondulations, dont la plus importante est le synclinal d'Oze, qui correspond à la branche orientale (d'azimut presque méridien) du synclinorium de la montagne des Selles. Dans son coeur l'érosion a conservé et porté en relief, à la façon d'un synclinal perché*, les marno-calcaires argoviens contre lesquels s'adosse le village d'Oze.

image sensible au survol et au clic

Les montagnes de rive gauche du Petit Buëch, en aval de Veynes
En premier plan, la plaine alluviale actuelle du Buëch est occupée par des vergers, comme une grande partie de la plaine de la Durance plus en aval.
En plan intermédiaire, les reliefs de "bad-lands" (ciselés de "roubines") dans l'Argovien (sommet des Terres Noires) du Serre de l'Aigle.
En arrière-plan, la montagne d'Aujour est formée par une dalle structurale* de Tithonique, inclinée vers l'observateur. Elle plonge sous les Terres Noires, dont elle est essentiellement séparée par le chevauchement de Côte Belle - Le Saix (ØCB, à tracé E-W et vergence vers le sud (vers l'arrière de la vue), qui surhausse les marnes jurassiques du premier plan.
s.TM = synclinal E-W de Tré Maroua (s7 de la carte schématique) ; s.O = synclinal N-S d'Oze


Du côté sud les collines d'Oze s'abaissent jusqu'au village du Saix, qui est installé au pied des reliefs calcaires du chaînon d'Aujour, au débouché des gorges du torrent de la Maraize, qui en entaille les pentes.

image sensible au survol et au clic

La dépression du Saixvue du sud, depuis les pentes nord du sommet d'Aujour.

s.S = synclinal des Selles ; s.O = synclinal d'Oze ; a.V = anticlinal de Villauret. Ces deux derniers plis ont un axe presque N-S. Ils intersectent la surface du chevauchement de Coste-Belle (ØCB), dont l'azimut moyen est à peu près E-W, et la tordent en lui donnant son tracé sinueux sur la carte.

pour la nomenclature des plis charger le document suivant :

petite taille

 Carte structurale du Bochaine méridional
(de Veynes à Monêtier-Allemont)
grande taille  
Pour plus de détails et pour des explications générales sur le secteur, voir la publication n°055
cartes géologiques au 1/50.000° à consulter : feuille Gap

Carte géologique simplifiée
redessinée sur la base de la carte géologique d'ensemble des Alpes occidentales, du Léman à Digne, au 1/250.000°", par M.Gidon (1977), publication n° 074


La Faurie

Veynes

La Fayolle, Furmeyer
Aspres sur Buëch LOCALITÉS VOISINES Châteauneuf- d'Oze

Savournon

Maraize, Aujour N

col d' Espréaux
N.B. Les localités entre parenthèses appartiennent à une autre section du site et leur page s'ouvrira avec l'en-tête correspondant à cette dernière.

 accueil section Dévoluy

début de la page

sommaire de GEOL_ALP
Aller à la page d'accueil du site
Dernières retouches apportées à cette page le 9/08/16