Monestier de Clermont, Sinard

les collines du Trièves septentrional, entre Vif et le col du Fau

La localité de Monestier de Clermont se situe au pied de la crête du Baconnet et de la Pale, qui la sépare du vallon de la Gresse. Elle est implantée au fond de la combe monoclinale des Terres Noires du sillon subalpin, moins de 2 km au nord du col du Fau. Ce dernier en est l'un des points hauts, au sud duquel le sillon s'épanouit progressivement pour se raccorder à la large zone déprimée du Trièves proprement dit.

image sensible au survol et au clic

Le rebord subalpin et le sillon du Trièves septentrional vus du sud, d'avion, depuis l'aplomb approximatif de Clelles


Un peu plus au nord Treffort et Sinard se trouvent au contraire du côté est de la crête bajocienne, sur les pentes de la rive gauche du Drac, essentiellement formées par un substratum de marnes de l'Aalénien. Mais ces couches sont très largement masquées par un épais colmatage d'alluvions quaternaires dont la surface forme presque un plateau mais s'abaisse doucement d'ouest en est. ...

image sensible au survol et au clic

Les pentes de rive gauche du Drac à la hauteur de Treffort (et de Monestrier-de-Clermont), vues du NE, d'avion.
Bjs = niveau supérieur de marnes à petits lits pluri-centimétriques de calcarénite, se débitant en plaquettes rousseâtres ; Bjc = niveau à bancs calcaires pluri-décimétriques ("Bajocien calcaire" sensu-stricto) ; Bji = niveau inférieur de marnes à plaquettes rousseâtres ; Aal = marnes aaléniennes .
Ø = chevauchement (très hypothétique) de la montagne de Côte Rouge, susceptible d'expliquer par un redoublement la forte épaisseur de la succession bajocienne.


image sensible au survol et au clic

La rive gauche du Drac en amont du barrage de Monteynard, vue d'avion du NE.


Le Drac y a tracé son cours en se serrant de plus en plus, de l'amont vers l'aval, contre les pentes du Sénépy et en creusant une gorge de plus en plus profonde qu'a maintenant envahi le lac de retenue de Monteynard - Avignonet.

image sensible au survol et au clic

Les pentes de rive gauche du Drac à la latitude de Sinard, vues depuis Rouac, sur la rive est du lac de retenue.
Les coulées d'argiles lacustres provenant des couches couronnant les cailloutis fluviatiles descendent bien en contrebas de ceux-ci, en s'engageant dans le vallonnement d'Harmaillère, qui les entaille.



Les glissements de terrain de l'Harmallière, vus du S-SE, depuis les abords de Marcieu.


Au point de vue tectonique il est à noter que l'on se trouve ici dans l'alignement de deux systèmes de grandes fractures orientées NE-SW et qui d'après leurs tracés devraient s'y raccorder en passant idéalement par Treffort pour celle de Jas Neuf- Pétichet et par Saint-Martin de la Cluse pour celle de la Cléry - La Chal ...

page en préparation !


Carte géologique très simplifiée du rebord oriental du Vercors au nord de Gresse
redessinée sur la base de la carte géologique d'ensemble des Alpes occidentales, du Léman à Digne, au 1/250.000°", par M.Gidon (1977), publication n° 074
légende des couleurs


carte géologique à consulter : feuille La Chapelle en Vercors

Saint-Andéol ; Miribel-Lanchâtre

Vif

Commiers
Baconnet

LOCALITÉS VOISINES

Aveillans

Saint-Michel-les-Portes

Roissard ; Lavars

Sénépy
N.B. Les localités entre parenthèses appartiennent à une autre section du site et leur page s'ouvrira avec l'en-tête correspondant.

 accueil section DRAC

début de la page

sommaire de GEOL_ALP

Page d'accueil générale du site
Dernières retouches apportées à cette page le 12/08/17