.

Pics d'Ailefroide, Sélé

l'extrémité occidentale du chaînon du Pelvoux

Les trois Pics d'Ailefroide constituent l'extrémité occidentale du chaînon E-W du Pelvoux. Ce dernier est tranché du côté ouest par le vallon des sources du Vénéon, qu'il domine par un puissant abrupt tombant du Pic occidental.

image sensible au survol et au clic

La face ouest des Pics d'Ailefroide vue du sud-ouest , depuis le sommet du Mont Gioberney.
f.CR = faille de Coste Rouge ; f.GL = faille du Glacier Long ; LP = faille limite du "linéament de La Pilatte".


Cet abrupt est vraisemblablement déterminé, en bonne part, par l'importante faille du Glacier Long, orientée N-S, qui en traverse les falaises parallèlement à la vallée. Les gneiss migmatitiques du compartiment occidental de cette faille (pentes tombant sur le Vénéon) sont en effet brutalement abaissés de plus de 1000 m par rapport aux gneiss amphiboliques du reste de ce groupe.

image sensible au survol et au clic

La face nord-ouest des Pics d'Ailefroide et le vallon de La Pilatte vus du nord-ouest, depuis l'arête nord-est de la Grande Aiguille de La Bérarde.
granite (A.) = granite "monzonitique" d'Ailefroide ; granite (B.) = granite "albitique" de La Bérarde ; f.CR = faille de Coste Rouge ; f.GL = faille du Glacier Long.


Du côté septentrional les Pics d'Ailefroide dominent par de redoutables abrupts l'extrémité amont de la vallée du Glacier Noir. Ceux-ci, qui montrent largement leur soubasssement de granite monzonitique d'Ailefroide, ont vraisemblablement été déterminés par la grande faille de Coste Rouge (qui selon toutes apparences se poursuit vers l'est par la "faille de la Momie").

image sensible au survol et au clic

Les crêtes de rive droite de la vallée du Glacier Noir vues du nord-est, depuis le sommet des Agneaux.
Le toit du pluton* de granite d'Ailefroide est souligné de rose ; il sectionne les limites, très redressées, entre les différentes bandes de gneiss, notamment celle limitant les anatexites du Pelvoux des gneiss amphiboliques des Pics d'Ailefroide (elle passe à l'aplomb de la brèche qui sépare le pic du Coup de Sabre de l'Ailefroide oriental).
f.M = faille de la Momie ; f.CR = faille de Coste Rouge (son prolongement très vraisemblable)


Du côté méridional les Pics d'Ailefroide ferment le cirque du Sélé par des pentes moins abruptes que celles de leur versant nord. La constitution géologique de leur crête diffère nettement de celle du Pelvoux en ceci qu'elle est formée de gneiss amphiboliques. Ceux-ci coiffent cependant le même pluton* de granite monzonitique ("d'Ailefroide") qui est mis à nu ici par l'érosion sur le versant sud-est de la montagne (il forme en particulier presque tout Le Pic du Coup de Sabre et toute une section de l'arête de Sialouze du Pic Sans Nom : voir la page "Pelvoux").

image sensible au survol et au clic

Le versant méridional du chaînon d'Ailefroide et le cirque du Sélé, vus de l'est depuis le sommet du Pelvoux (la masse du Pic sans Nom masque presque totalement les Pics d'Ailefroide).
f.Si = faille de Sialouze ; "gr.alb" = granite (albitique) du Riéou Blanc ; "gr.mz" = granite (monzonitique) d'Ailefroide ; "M.o" = migmatites oeillées ; "gnLm" = gneiss "Lavey" migmatisés ; "gn.a" = gneiss amphiboliques.


C'est par contre un autre pluton*, de type albitique, celui du Riéou Blanc qui est mis à nu sous les gneiss amphiboliques du Pic occidental d'Ailefroide, ainsi que sous les gneiss de la Lavey qui ferment du côté ouest le cirque du Sélé depuis les Bœufs Rouges jusqu'à la Brèche des Frères Chamois, en passant par la Pointe du Sélé (il s'agit plus ou moins là d'une réapparition méridionale du pluton de La Bérarde).

image sensible au survol et au clic

Le versant méridional du Pic oriental d'Ailefroide et le cirque du Sélé vus du nord-est, depuis le sommet du Pic du Coup de Sabre.
f.Si = faille de Sialouze ; "gr.alb" = granite (albitique) "du Riéou Blanc" ; "M.o" = migmatites oeillées ; "gnLm" = gneiss "Lavey" migmatisés ; "gn.amph" = gneiss amphiboliques.


 


carte géologique au 1/50.000° à consulter : feuille Saint-Christophe en Oisans



La Bérarde

glacier Noir

Agneaux
Rouies

LOCALITÉS VOISINES

Pelvoux

Bans-Pilatte

Bœufs Rouges

La Blanche ; La Rouya

 accueil section Oisans

début de la page

sommaire de GEOL_ALP

Aller à la page d'accueil du site
Dernières retouches apportées à cette page le 22/10/16