Le vallon des Étages

rive gauche du Vénéon entre Saint-Christophe-en-Oisans et La Bérarde.

Le Vallon des Étages, affluent de rive gauche du Vénéon, est une très typique vallée glaciaire, orientée N-S qui s'ouvre au nord entre la crête de la Grande Aiguille de La Bérarde et celle des Fétoules et que ferment du côté sud (amont) les falaises de la Pointe du Vallon des Étages, en dessinant un vaste cirque hémicirculaire. Son raccord avec la vallée du Vénéon se fait presque sans gorge de raccordement sur un épaulement peu accusé, n'excédant guère 100 m de dénivelée, en dépit du fait que son bassin versant soit considérablement moins étendu que celui du Vénéon en amont. Il possède par ailleurs un tracé presque rectiligne, bien qu'aucune structure géologique discernable ne semble susceptible d'avoir pu le guider (la seule faille importante qui le traverse est celle de la face sud-ouest de Clot Châtel et de la Pointe Jeanne qui lui est presque transversale).

image sensible au survol et au clic

Le vallon des Étages vu du nord, depuis l'extrémité inférieure de l'arête sud de l'Aiguille occidentale du Soreiller (en premier plan la famille de l'auteur du site, en l'an de grâce 1980 !).
f.gA = faille N-S de la Grande Aiguille de La Bérarde (elle se poursuit au nord du Vénéon par la faille de la Combe de Pierre Noire, à l'est du sommet du Rouget) ; f.J = faille de la pointe Jeanne : cette cassure est ancienne (hercynienne), car injectée de roches sombres, voisines des basaltes (dolérites etc...), qui forment notamment l'arête orientale de la Pointe Jeanne (masquée par l'arête de la Tête de Malacombe sur ce cliché) ; f.F = faille N-S des Fétoules.
Le plancher de la chape de gneiss qui recouvre le granite est représenté par des tirets roses



Il est ouvert dans la partie occidentale du pluton* granitique du haut Vénéon, plus précisément dans le granite monzonitique* auquel on a donné son nom. Il est remarquable que l'érosion y ait profondément affouillé cette roche, bien plus qu'elle ne l'a fait dans le massif du Soreiller sur la rive opposée du Vénéon, mais aucune raison particulière ne semble expliquer ce fait.

La Tête des Fétoules vue du nord, depuis le refuge du Soreiller

f.F = faille est des Fétoules ; f.Fw = faille ouest des Fétoules.

 

Sous cet angle les différents plans de l'arête nord du chaînon se cachent mutuellement (en avant-plan droit la Pointe Jeanne cache notamment la base du glacier des Fétoules) 


Du côté oriental le granite est simplement recouvert par des gneiss du type banal "de la Lavey" qui forment la crête de l'Encoula, mais du côté ouest il est juxtaposé latéralement, par l'intermédiaire du faisceau de failles des Fétoules, à ces formations métamorphiques qui le recouvraient originellement. A l'ouest de cette faille elles forment la crête de L'Etret et des Fétoules et le plancher de ces roches est abaissé jusqu'en contrebas du lit du Vénéon (au niveau de Champhorent), c'est-à-dire certainement de plus de 2000 m ...

 


carte géologique au 1/50.000° à consulter : feuille Saint-Christophe en Oisans



Saint- Christophe

Soreiller

Meije ; Étançons
La Lavey

LOCALITÉS VOISINES

La Bérarde

L'Olan

Rouies ; Says

Bans ; Pilatte
N.B. Les localités entre parenthèses appartiennent à une autre section du site et leur page s'ouvrira avec l'en-tête correspondant à cette dernière.

 accueil section Oisans

début de la page

sommaire de GEOL_ALP

Aller à la page d'accueil du site
Dernières retouches apportées à cette page le 5/11/16