vallons des Nants, du Génépy et de Rosoire
Le versant ouest de la coupole des Glaciers de la Vanoise

La rive droite de la vallée du Doron de Chavière est couronnée par les abrupts du rebord occidental de la calotte des Glaciers de la Vanoise. Ce versant est entaillé par plusieurs vallons qui sont drainés par des torrents affluents de rive droite du Doron de Chavière (du nord au sud : vallon des Nants, du Généry et de Rosoire). Tous s'étranglent vers le bas, où leur torrent a creusé une gorge de raccordement pour franchir l'épaulement glaciaire créé par le glacier wurmien, et s'évasent vers le haut en forme de petits cirques.

Les abrupts qui ferment ces cirques du côté oriental sont dus à l'érosion "remontante" de ces torrents puis au surcreusement glaciaire : la combinaison de ces actions a profondément entaillé sur ce versant la coupole de socle cristallin, contrairement à ce qui s'est passé sur l'autre versant (Termignon) de cette coupole, où l'érosion n'a guère fait que dégager la surface du socle cristallin.

image sensible au survol et au clic

Le versant occidental du chaînon des glaciers de la Vanoise, vu du nord-ouest, depuis le col du Mone.
aw.gV = anticlinal occidental glaciers de la Vanoise ; f.cV = faille du Col de la Valette (voir la page "Grand Marchet").
couv.carb. = c.carb. = couverture "carbonatée" (Trias moyen - Éocène) de la Vanoise sud-orientale.

Au sud du Roc de la Valette et du village des Prioux la partie supérieure, "carbonatée" (Trias moyen à Éocène), de la couverture de la Vanoise orientale n'affleure plus en rive droite du Doron de Chavière mais seulement au pied des pentes de sa rive opposée (occidentale). Ses affleurements sont alors séparés de ceux de la couverture de la Vanoise occidentale par une bande de cargneules qui court en partie basse du versant ouest de la vallée et se dilate vers le nord en s'adjoignant des gypses qui constituent le Petit Mont Blanc : elle souligne l'accident majeur, formant frontière entre Vanoise occidentale et orientale, qui prolonge vraisemblable le nord la cicatrice de Chavière (voir la page "Chavière").

image sensible au survol et au clic

Le rebord occidental du chaînon des glaciers de la Vanoise (partie méridionale), vu de l'ouest, depuis les pentes du col Rouge (rive gauche du Doron de Chavière), aux premières neiges de l'automne.
Ce qui semble être une crête sommitale n'est que le rebord du plateau des glaciers de la Vanoise.
a.wgV = anticlinal occidental des glaciers de la Vanoise ; f.cA = faille du col d'Aussois ; a.E = anticlinal de la Pointe de l'Échelle.
En avant, la conque, très ouverte, des alpages de l'Ariande a très typiquement le relief du fond d'un ancien cirque glaciaire du type "Van".

L'entaille d'érosion ouverte par ces cirques permet d'y voir que le socle cristallin et sa couverture "adhérente" de sédiments siliceux permo-triasiques prennent, de haut en bas, un pendage vers l'ouest de plus en plus fort, atteignant la verticale : ils sont ployés en un vaste anticlinal en genou, d'axe grossièrement parallèle au rebord de la coupole des Dômes, pli que l'on peut désigner du nom d'"anticlinal occidental des glaciers de la Vanoise".

Ce pli se raccorde en continuité, simplement au prix d'un pivotement de son axe dans le sens horaire, avec l'anticlinal du Dard, qui affecte de la même façon le bord de la coupole glaciaire de la Vanoise à la latitude, plus septentrionale, de Pralognan et du col de la Vanoise (voir les pages "Pralognan" et "Grand Marchet").

image sensible au survol et au clic

La partie amont de la vallée du Doron de Chavière en amont du verrou de Montaimont, vue du nord depuis le sentier du Col du Mône (environ du replat 2374).
c.Ch = cicatrice de Chavière ; f.rO = faille du Rocher de Onze Heures ; a.E = anticlinal de la Pointe de l'Échelle (plongeant vers l'observateur) ; f.cA = faille du Col d'Aussois ; s.cA = synclinal du Col d'Aussois ;

En amont des hameaux de la Motte et de Montaimont le tracé de la cicatrice de Chavière se réunit presque à celui de la faille d'Onze heures et le lit du Doron de Chavière suit cette dernière, en bordure orientale de la bande disloquée à matrice de cargneules.

image sensible au survol et au clic

La rive droite du bas vallon de Rosoire, vue du sud depuis le col d'Aussois.
C'est ici, en rive droite du ruisseau, que disparaît définitivement, par plongement vers le Nord, le cœur de conglomérats permiens de l'anticlinal de la Pointe de l'Échelle (a.E). Le piton rocheux 2641 de l'extrémité ouest de la crête de l'Argentine est un témoin du cœur du synclinal du col d'Aussois (s.cA). Comme plus au sud, au niveau de ce col, le flanc oriental de ce pli est limité par une cassure extensive (f.cA).
Les moraines stabilisées du flanc du vallon de Rosoire datent vraisemblablement du "petit âge glaciaire" (environ 1700).

Le vallon de Rosoire donne la dernière coupe transversale du versant oriental de la vallée du Doron. Elle y montre en particulier la disparition par plongement vers le nord des conglomérats du cœur de l'anticlinal de l'Échelle ; il faut préciser à ce sujet que ces couches, puissantes sur le versant mauriennais disparaissent aussi vers le nord en passage latéral au sein des schistes siliceux clairs du Permien.

aperçu général sur la Vanoise


cartes géologiques au 1/50.000° à consulter : feuille Modane.


Carte géologique simplifiée des abords du cirque du Génépy

redessinée sur la base de la carte géologique d'ensemble des Alpes occidentales, du Léman à Digne, au 1/250.000°", par M.Gidon (1977), publication n° 074.
(remarque concernant la légende : les "schistes versicolores", représentés avec la teinte brun clair, ne sont plus rapportés au Permien mais au socle (= micaschistes supérieurs "msv")



plus au nord ;
plus au nord-ouest < cartes voisines > plus à l'est
plus au sud
Autre découpage de la même carte, par coupures moins agrandies et couvrant des secteurs plus larges


Petit Mont-Blanc

Roc de la Vallette

Mont Pelve
Roc de la Pêche

LOCALITÉS VOISINES

Chasseforêt

Lac Blanc

Pointe de l'Echelle

Fond d'Aussois
N.B. Les localités entre parenthèses appartiennent à une autre section du site et leur page s'ouvrira avec l'en-tête correspondant

accueil section Vanoise

début de la page

sommaire de GEOL_ALP

Aller à la page d'accueil du site
Dernières retouches apportées à cette page le 3/05/19