Le chaînon de la Tournette

aperçu d'ensemble et place dans son cadre régional

Le groupe de montagnes qui sépare le lac d'Annecy de la dépression de Thônes est essentiellement constitué par le chaînon de la Tournette qui court pratiquement de Thônes, au NE, à Faverges au sud. À son extrémité méridionale il est tranché par la trouée de Faverges - Ugine.

Fondamentalement le chaînon de la Tournette est formé par l'enchaînement (d'est en ouest) de deux plis N-S, l'anticlinal du Varo et le synclinal d'Arclosan, dont l'érosion a respecté la carapace urgonienne. Du côté ouest il est séparé de la dépression du lac d'Annecy par un petit chaînon secondaire, boisé, qui est entaillé à mi-longueur par le col de la Forclaz : au sud du col c'est un mont jurassien (anticlinal de la Forclaz) ; au nord au contraire il est en relief inversé et correspond au synclinal de Lanfon (voir la page "Forclaz") .

image sensible au survol et au clic

Le chaînon de la Tournette (versants sud), vu d'avion depuis l'aplomb de Faverges.
Plis : a.F = anticlinal de la Forclaz ; s.L = synclinal du Lindion ; a.AW , A.AE = deux moitiés (occidentael et orientale) de l'anticlinal de l'Aup - Montmin ;
s.A = synclinal d'Arclosan ; a.V = anticlinal du Varo.
Failles anciennes (en rouge) : f.F = accident du col de la Forclaz ; f.M = faille de Mercier (voir clichés en fin de page) ; f.AW, f.AE = failles ouest et est d'Arclosan.
Failles du faisceau de l'Arcalod (en jaune) ; d.Ch= décrochement de Charvet ; f.M = faille de Mercier ; f.pC = faille du Plan du Chouet (= branche occidentale de la faille de l'Arcalod) ; f.Ar = faille principale de l'Arcalod.
suite du paysage vers la droite (synclinal de Serraval)

 Ces deux grands plis sont sans doute les prolongements originels respectifs de l'anticlinal d'Orchair et du synclinal du Pécloz, du massif des Bauges, mais la continuité est rompue par des accidents transverses.
Le chaînon secondaire, plus occidental, de la Forclaz est au contraire un mont dérivé* dont le Tithonique constitue la seule armature. Il correspond à l'anticlinal le plus occidental d'un faisceau de plis, globalement anticlinal (un anticlinorium*), qui se complète du côté est par un anticlinal de Montmin - col de l'Aulp. Il prolonge vers le nord l'anticlinorium de Chérel, du massif des Bauges.



même fenêtre < image plus grande > nouvelle fenêtre
Coupe structurale schématique de la marge sud-occidentale des Bornes entre le lac d'Annecy et la dépression de Thônes.
Noter la torsion des failles extensives anciennes (accidents de la Tête à Turpin et du col de la Forclaz, failles d'Arclosan), par cisaillement vers l'ouest, au niveau des terrains marneux du Néocomien.

Du côté sud-est ce chaînon est séparé de la dépression structurale de Thônes par la grande faille d'Arcalod : elle le fait buter contre le contenu plus ou moins charrié, du synclinal de Serraval qu'elle abaisse en rompant son flanc ouest.

image sensible au survol et au clic

L'extrémité méridionale du chaînon de la Tournette et de la dépression de Thônes vus du sud-ouest, depuis le Trélod (Dent des Portes).
a.A = anticlinal de l'Aup - Montmin ; d.Ch = décrochement du Charvet ; s.A = synclinal d'Arclosan ; f.A = faille d'Arcalod (cassure principale) ; s.S = synclinal de Serraval.
M = nappe médiane (surface basale en bleu) ; UH = nappe des unités ultrahelvétiques (surface basale en bleu clair).
Cette perspective montre les plis en oblique et accentue exagérément le sectionnement, par la faille d'Arcalod, des nappes contenues dans le synclinal de Serraval.

Cette faille majeure coupe en biseau les plis du Chaînon de la Tournette ; elle est bordée du côté oriental par une lame étirée de Nummulitique entrainée dans un mouvement de cisaillement dextre.

image sensible au survol et au clic

Le versant oriental du chaînon de la Tournette et la partie méridionale de la dépression de Thônes, vus du sud-est, depuis les pentes occidentales du Mont Charvin.
Noter le contraste de relief entre le chaînon de la Tournette et l'extrémité méridionale de la dépression de Thônes, qui se développe en avant (on en voit ici transversalement une bonne partie, sur toute sa largeur, depuis son flanc est).
f.pC = faille du plan du Chouet (on la perd vers le nord dans la formation hauterivienne monotone) : c'est la plus occidentale du faisceau de l'Arcalod ; f.A = faille de l'Arcalod proprement dite (elle disparait vers la droite derrière l'échine méridionale de la Montagne de Sulens) ; s.A = synclinal d'Arclosan ; a.V = anticlinal du Varo (les axes de ces plis sont presque orthogonaux à la direction du regard).
ØuH = surface de chevauchement des unités ultrahelvétiques (uH) ; ØM = surface de chevauchement de la nappe des Préalpes Médianes (Méd).

Au NE du sommet le versant oriental du chaînon est essentiellement constitué par le flanc oriental de l'anticlinal du Varo, dont la dalle urgonienne est dégagée sur de larges surfaces (souvent en dalles structurales*) et s'enfonce, en bas de pente, sous les reliefs mous du Nummulitique de la dépression de Thônes.

image sensible au survol et au clic

Le versant oriental du chaînon de la Tournette
vu de l'est, depuis le sommet de Sulens.
Seuls sont distingués (avec des tracés peu précis) les 3 ensembles rocheux majeurs de l'autochtone proprement dit et celui des unités ultrahelvétiques

Mais cette dalle ne se poursuit pas au sud de la falaise ouest-est qui joint la Pointe de la Bajulaz à celle de l'Aiguille. Au-delà elle est crevée par l'érosion qui, par une série de ravines boisées, y affouille les terrains argilo-calcaires du coeur de l'anticlinal du Varo. Ces ravines attaquent même le flanc ouest de ce pli, dont l'Urgonien, redressé à la verticale, constitue la crête Beccaz - Crêt des Mouches.

Du côté septentrional enfin le chainon de la Tournette se termine à Thônes, où il est tranché transversalement, en cluse, par la vallée du Fier.

image sensible au survol et au clic

Le flanc occidental de la dépression de Thônes, vu du nord, depuis les pentes du Mont Lachat (au dessus du hameau de La Mare).
ØV = chevauchement des Vorets ; s.Ro = synclinal de Rosairy ; f.To = faille de La Tournette ; f.Co = faille du Cotagne ; a.B = anticlinal du Bargy ; s.Th = repli synclinal de Thônes. On a indiqué l'inflexion que décrit l'axe de ce petit pli, tordu par le grand synclinal de Serraval : il passe d'une direction N170, au sud, dans la vallée du Fier, à N50, au nord-est de Thônes, dans la vallée du Nom.


En outre, dans l'ensemble de ce chaînon, ses deux plis majeurs interfèrent avec trois types de failles :

- Des failles N-S, grossièrement parallèles à l'axe des plis (N160), de rejet extensif, qui sont anciennes et ont été déformées par le plissement (accident de la Forclaz, failles d'Arclosan) ;

- Des failles sensiblement N30, formant un faisceau étroit qui est le prolongement septentrional de celui des failles de l'Arcalod, du massif des Bauges. Ce faisceau de failles tranche en biseau les plis du chaînon, à son extrémité sud.
Outre une composante de coulissement dextre, le rejet de ces cassures comporte une importante composante d'abaissement de leur compartiment oriental : c'est ce qui détermine, le long de leur tracé, la terminaison des reliefs énergiques du chaînon, armés d'Urgonien, et leur remplacement par les reliefs mous du flysch nummulitique dans lequel s'est ouverte la dépression de Thônes.

- Des failles mineures, sensiblement N50, coulissantes dans le sens dextre, qui décalent les précédentes.

L'intersection de ces cassures d'orientations différentes avec les plis aboutit, notamment sur le versant ouest de la montagne, à une structure tectonique fragmentée qui est finalement complexe et difficile à lire (voir notamment la page "Tournette sud") alors que le versant oriental est presque assimilable à une dalle rocheuse régulièrement inclinée vers le cœur de la dépression tectonique de Thônes.

 


Diverses parties du chaînon :

 La Forclaz - Montmin

 Cotagne -Tournette est

 La Tournette

 Bajulaz - Beccaz

 Arclosan
Pour en savoir plus sur les failles du chaînon de la Tournette consulter les publications n° 181 et 185

Carte géologique très simplifiée des montagnes au nord de la Trouée de Faverges
redessinée sur la base de la carte géologique d'ensemble des Alpes occidentales, du Léman à Digne, au 1/250.000°", par M.Gidon (1977), publication n° 074

Carte géologique à consulter : feuille Annecy-Ugine

Veyrier

Dent du Cruet

Thônes
La Forclaz de Montmin LOCALITÉS VOISINES Sulens

(Entrevernes)

Arclosan

Serraval
N.B. Les localités entre parenthèses appartiennent à une autre section du site et leur page s'ouvrira avec l'en-tête correspondant.

accueil section Bornes

début de la page

sommaire de GEOL_ALP

Aller à la page d'accueil du site
Dernières retouches apportées à cette page le 20/02/17