Stratigraphie de l'Embrunais - Basse Ubaye


On trouvera dans cette page une liste, par domaine structural et dans l'ordre de succession, des différentes formations stratigraphiques de l'Embrunais - Ubaye, avec leur description abrégée.

Des données complémentaires sont fournies aux pages suivantes :

Description détaillée des terrains, à partir des notices des feuilles Aiguille-de-Chambeyron et Larche.
Tableaux synthétiques des colonnes stratigraphiques des différentes unités tectoniques
Clichés de différents types de roches des zones internes alpines (affleurements et échantillons).

Liste des formations stratigraphiques et de leurs abréviations dans les figures.

Entre crochets [ ] les notations utilisées sur les cartes au 50.000°, plus précisément sur les feuilles Orcières, Chorges, Embrun, Barcelonnette, Guillestre et Seyne.
Les entités stratigraphiques sont classées ci-dessous dans l'ordre (de haut en bas) de l'empilement des strates et/ou des unités tectoniques auxquelles elles appartiennent (autochtone en bas).


1/ Nappes de flysch de l'Embrunais-Ubaye :

 

fH [cFH] = Flysch à Helminthoïdes. Puissante formation, atteignant environ 1000 m, de turbidites gréso-calcaires d'épaisseur décimétrique à plurimétrique (Sénonien) : fHc = faciès calcaires prédominants ; fHg = faciès gréseux prédominants ;
fHd [cFD] = "Flysch dissocié" (surtout dans la nappe de l'Autapie) = olistostrome à matériel de flysch à Helminthoïdes. La stratification y a été désorganisée par des glissements sous-marins et/ou des mouvements tectoniques.
sS [cFS] = Schistes gris, "de Serenne" (= cF1 sur la feuille Embrun ; Sénonien ?) : Succession monotone, très déformée tectoniquement et d'épaisseur mal déterminée (quelques centaines de mètres), de grès à grain fin (silts) et à patine rousse, en lits centimétriques à décimétriques, alternant avec des pélites brunes ou gris bleuté. A la base de la formation sont intercalés, en olistolites, les lambeaux ophiolitiques du Peyron.
sv [cFV] = Schistes versicolores. Schistes siliceux verts ou rouge violacé (lie de vin), parfois argentés, du toit de la formation du col de Vars
scV [cFN] = Schistes noirs, "du Col de Vars" : Pélites schisteuses noires à lits de silts brunâtres, centimétriques à décimétriques, de type "black shales" (âge Crétacé supérieur, probablement Albo-Cénomanien à Turonien).
sVg [cG] sur la feuille Embrun, 2° éd. = intercalations plus ou moins épaisses (10 à 100 m) de grès bruns dans les schistes noirs
cb = "Complexe de base" du flysch à Helminthoïdes, englobant sv et scV, non différenciés : [cF2] sur la feuille Embrun ; [cFB] sur la feuille Chorges.

2/ Zone briançonnaise et Zone subbriançonnaise :

Tertiaire et Crétacé :
fn [eF] = flysch noir briançonnais (Éocène) ;
fg = flysch gréseux éocène des Trois Évéchés et du Pelat (subbriançonnais du Haut Verdon) ;
fc
= flysch gréso-calcaire éocène du Pelat (subbriançonnais du Haut Verdon) ;
fcg = flysch gréso-conglomératique éocène des Trois Évéchés (subbriançonnais du Haut Verdon) ;
fB = flysch à brèches, néocrétacé, du Bachelard (nappe du Pelat) (subbriançonnais du Haut Verdon) ;
cs [c- e] = calcschistes planctoniques, d'âge Crétacé supérieur à Paléocène (traditionnellement appelés "marbres en plaquettes" lorsqu'ils ont subi un début de recristallisation métamorphique) ;
csb = brèches du Crétacé supérieur.
cm [n7-c1] = schistes noirs du Crétacé moyen (Albien-Cénomanien) des unités subbriançonnaises de type Piolit.
ci [n] = calcaires en petits bancs du Crétacé inférieur

Jurassique :
M-ci = Jurassique supérieur et Crétacé inférieur non distingués.
J
, js-m, M+D = Jurassique supérieur et moyen non distingués.
- M
[js] = Malm (Jurassique supérieur) : le plus souvent calcaires clairs mal lités, pélagiques ; présence fréquente de niveaux noduleux rouges, dits "marbre de Guillestre".
Mr
[jBr+jc] = brèches et calcaires massifs périrécifaux (faciès de haut-fond des Séolanes)
- D
[jm]= Dogger (Jurassique moyen) : le plus souvent calcaires noirs, assez massifs, et/ou calcschistes noirs ;
L
= Lias : calcaires argileux sombres et calcaires argileux régulièrement lités.

Trias supérieur :
- dN
[tsD]= Norien : dolomies en lits métriques du Trias supérieur (avec niveaux occasionnels de brèches dolomitiques)
- cN = calcaires marbreux ou brèchiques à la base des dolomies noriennes.
- tg = gypses triasiques, le plus souvent d'âge carnien et associés à des cargneules (tk)
- ts
[ts]= Carnien : argilites et dolomies en petits bancs, avec niveaux de brèches.

tcd = Trias moyen calcaréo-dolomitique (non différencié). On y distingue :
- td
[tmD] = dolomies ladiniennes (partie supérieure du Trias moyen), comportant trois niveaux : sombres inférieures (tdni), claires moyennes (tdb) et sombres supérieures (tdns) ;
- tc
[tmC] = partie inférieure du Trias moyen : calcaires dolomitiques ladiniens (tcL) et anisiens (tcA) ;
- tci = couches de base (calcschistes à patine ocre) du Trias moyen.
tk = cargneules (brèches vacuolaires rousses) (limite entre Trias moyen et Trias inférieur), souvent accompagnées de calcschistes orangés et d'argilites noires

t-r = terrains siliceux du Trias inférieur et du Permien supérieur ; de haut en bas :
- tq [tiQ] = Quartzites du Werfénien (= Scythien);
- V [rt] = "Verrucano" : conglomérat quartzeux à galets volcaniques rouges ;
- tQV = tQ+V = Quartzites werfénien et Verrucano, non différencés ;
- Pcg [rA] = conglomérats grossiers versicolores ("anagénites") ;
- Ps = Schistes siliceux permiens (pélites grises, vertes et rouges, souvent volcano-détritiques)
- Pv = rv = Roches volcaniques permiennes : andésites vertes (and = a) [ra], rhyolites rouges (rh) [rr].

h = hr [h5] = Houiller : grès schistes et conglomérats gris sombre.

couleurs occasionnellement utilisées pour les limites de formation en domaine briançonnais :

 (vert sombre) ----------

  base du Crétacé supérieur

(orangé)   ----------

  base du Malm (lorsque distinguée)

(bleu)  ----------

  base du Jurassique

(brun)   ----------

  base du Carnien

(rose)   ----------

  limite entre dolomies (td) et calcaires (tcL) du Ladinien

 (jaune orangé) ----------

  limite entre anisien et werfénien
 

3/ Autochtone des vallées du haut Drac (Champoléon), de la Durance et de l'Ubaye :

 

Tertiaire :

Numm. : calcaires, marnes, de l'Eocène supérieur (Priabonien) [e6, e7], sans distinction.

Nol = "formation olistolitique terminale" : schistes argileux coiffant les Grès d'Annot ; ils se chargent capricieusement de blocs de taille décimétrique (ce sont alors des "schistes à blocs") ou même de panneaux rocheux décamétriques à pluri-hectométriques (olistolites proprement dits) provenant souvent du matériel des nappes sur-incombantes. [eGm + eO]
Nfl = flN = Ng = Grès autochtones du Champsaur et d'Annot (Nummulitique terminal) [eG7, eG]
Nm (ou mN) : marnes à globigérines et marno-calcaires nummulitiques (Priabonien)
Nc (ou cN) : calcaires nummulitiques (Priabonien) [e6].
Ncg : conglomérats basaux du Nummulitique (Priabonien) [e6].

Secondaire :

: calcaires siliceux lités du Sénonien [c7-6]
Tu : calcaires blancs du Turonien [c3]
: alternances marno-calcaires du Cénomanien [c2]
mb = m.bl : "marnes bleues" apto-albiennes [c1-n6]

Ba = Barr. : calcaires lités à pâte fine du Barrémo-Bédoulien [n5-4] (vers le nord-ouest, aux approches du Vercors ils passent par indentations à des calcaires à débris, plus ou moins massifs.
H = Haut. : calcaires gris en bancs régulierement alternés de lits de marnes, de l'Hauterivien [n3].
mV = Val. : marnes grises à patine jaunâtre, du Valanginien [n2, n2M].
Be = Berr. : calcaires beiges, porcelanés, en bancs alternés de minces lits de marnes, du Berriasien [n1]

Ti = Tith. : calcaires clairs, massifs, de la barre supérieure du Tithonique [j9-8, j8+j9].
Ki : alternances de lits de marnes et calcaires du Kimméridgien inférieur [j8a].
Séq : calcaires gris bruns, régulièrement lités, dits "séquaniens" [j7];
Arg. : marno-calcaires "argoviens" [j6-5] ;
T.N. : Terres Noires (marnes noires à patine brune) [j4-2, j4-1b]

Bj = Baj. inf. : Calcaires argileux noirs, régulièrement lités du Bajocien inférieur et moyen [j1a]

Aal. = Aalénien :
- Aal. sup. = Aas = Aalénien supérieur, marneux
- Aal. inf. = Aai = Aalénien inférieur, calcaires argileux gris en gros bancs) [l9]

Ls : Lias schisteux (Toarcien - Domérien) [l8-6] :
- To. sup. = Tos : Toarcien supérieur, marneux
- To. inf. = Toi : Toarcien inférieur, marno-calcaire
- Dom : Domérien

Lc : Lias calcaire (Carixien - Hettangien) [l5-1]:
- Car. = Carixien
- Loth. = Lotharingien
- Sin. = Sinémurien
- Hett. = Hettangien

tr : Trias (en général non subdivisé) :
- tS : pélites vertes et pourpres et dolomies litées (Norien-Rhétien ; rarement distingués sur les figures)
- tD : dolomies triasiques
- tK : cargneules triasiques
- tG : gypses triasiques

4/ Roches sédimentaires antérieures au cycle alpin :

P : Permien (en prédominance grès et schistes pourpres à violacés)
Hr : Houiller (Grès sombres et conglomérats quartzeux)




FIN DE LA PAGE : retour au début de la page
Retour à la page d'introduction à la géologie de l'Embrunais-Ubaye
Aller à la page d'accueil du site
Dernières retouches apportées à cette page le 5/11/16