vallon du Nant Brun

pentes orientales du Mont du Fût et revers sud du Cheval Noir

La vallée du Nant Brun descend du col du Bonnet du Prêtre, situé sur la crête de partage des eaux entre Tarentaise et Maurienne. Elle descend, presque parallèllement à celle plus orientale des Encombres, rejoindre la vallée du Doron de Belleville juste en amont de Saint-Jean de Belleville.

image sensible au survol et au clic

La partie supérieure de la vallée du Nant Brun, vue du nord depuis le sommet du Cheval Noir.

Les pentes de rive gauche de la vallée du Nant Brun (situées au nord-ouest du torrent) constituent les contreforts du chaînon Mont du Fût - Cheval Noir. Elles appartiennent aux confins entre la marge occidentale de la zone subbriançonnaise et la zône ultra-dauphinoise.

Jusqu'à la latitude des Chalets du Fût le tracé de ce contact suit le lit du torrent et il est jalonné du côté oriental par des amas importants de gypses triasiques qui représentent la base de la succession stratigraphique de l'unité de la Grande Moendaz. Du côté occidental ces gypses s'appuient sur un dispositif compliqué de lambeaux de Trias et de Lias qui reposent sur la partie haute du flysch ultra-dauphinois et s'intriquent avec elle (on a proposé d'y voir un olistostrome, cf. la publication n°078).

image sensible au survol et au clic

La rive droite du vallon de la Platière et la vallée supérieure du Nant Brun vues du nord, depuis les alpages de Barral.
Ø SB = surface de chevauchement de la zone subbriançonnaise ; f.mT = faille de la moyenne Tarentaise.
Le raccord entre ces deux accidents se fait pratiquement à angle droit. L'intérieur du coude résultant est occupé par une puissante accumulation tectonique de gypses triasiques.
Nol = olistostrome du cirque de Valbuche. Noter que les affleurements de cette formation ne s'étendent pas vers le nord (vers la droite) dans le vallon des Povatages : ils y sont limités par une ligne qui prolonge presque le tracé de la faille de la moyenne Tarentaise et qui se dirige de façon telle qu'elle correspond sans doute au tracé du chevauchement du Mont du Fût (ØF).

En aval des Chalets du Fût ce tracé, toujours orienté N-S, s'écarte du lit du Nant Brun et traverse en biais le versant en coupant l'extrémité de la crête orientale du Mont du Fût. Cette dernière constituée par l'échine de la Golette de Combes est donc constituée par le matériel jurassique subbriançonnais chevauchant sur le Nummulitique du reste du versant.

Mais au revers nord de cette crête, c'est-à-dire atteignant le vallon de la Platière (affluent de rive gauche du Nant Brun) le contact tectonique change complètement de caractère. En effet il prend un pendage extrêmement fort et son azimut pivote dans le sens horaire, passant de N 0° à N 45°. Cette nouvelle attitude le fait se poursuivre vers le NE en traversant à flanc les pentes qui descendent du Cheval Noir puis du Niélard, en rive gauche de ce torrent des Platières. En même temps la limite nord-occidentale du matériel subbriançonnais formant le bas de ces pentes n'est plus soulignée ni par des gypses ni par du matériel mélangé attribuable à un olistostrome nummulitique.

image sensible au survol et au clic

La rive gauche (nord-ouest) du vallon de la Platière vue du sud-ouest, depuis les abords des ruines de Plan Contaz (haut vallon de la Platière).
Deux pointements de Trias jalonnent le tracé de la de la moyenne Tarentaise dans ce versant extrême sud-oriental du Cheval Noir.

En outre on constate, surtout à la faveur de la coupe naturelle du vallon d'Orgentil, que cet accident tectonique très redressé sectionne franchement la surface de chevauchement, moins pentée, par laquelle l'unité du Niélard repose sur le flysch ultra-dauphinois.

image sensible au survol et au clic

La rive gauche (ouest) du Nant Brun au niveau du vallon d'Orgentil vue du sud, depuis les alpages de Barral
ØM = surface de chevauchement de l'unité du Niélard ; f.mT = faille de la moyenne Tarentaise.

En définitive cette géométrie peut se résumer en disant que le front occidental de la zone subbriançonnaise n'est plus, à partir d'ici, une surface de chevauchement. En fait son prolongement, désormais en direction du NE, se confond là avec l'extrémité SW du tracé de la faille de la moyenne Tarentaise qui se poursuit jusque là depuis les abords septentrionaux de Moûtiers.

image sensible au survol et au clic

Le versant oriental de la montagne du Niélard, vu de l'est, d'avion, depuis l'aplomb de Crêt Voland.
ØN = surface de chevauchement de l'unité du Niélard ; f.mT = faille de la moyenne Tarentaise ; u.gM = unité de la Grande Moëndaz (zone subbriançonnaise).

 Ce secteur présente donc un caractère stratégique à l'échelle régionale, voire à celle de l'arc des Alpes occidentales françaises. En effet c'est à sa latitude que se dessine un coude assez marqué (voir la carte) dans l'azimut des bandes structurales de la marge occidentale des zones internes. Ceci se fait au prix d'une inflexion du tracé du contact tectonique ultra-dauphinois - subbriançonnais, dont l'azimut passe de N40° à N-S, Cette géométrie correspond tout-à-fait à celle du raccord "en bord de tiroir" entre une rampe latérale de chevauchement et la surface du chevauchement lui-même, ceci supposant un jeu dextre qui est précisément celui que l'on est amené à attribuer à la faille de la moyenne Tarentaise.

 


 La vallée du Nant Brun à fait l'objet d'une plaquette geologique (avec 3 itinéraires décrits), réalisée par J.M. Bertrand et A-M. Boullier. On peut la charger sur le site du comité scientifique de la FFCAM ou sur le site ISTerre de A-M. Boullier.

aperçu général sur la Maurienne // aperçu général sur la rive droite de la Maurienne



Carte géologique simplifiée des environs

redessinée sur la base de la carte géologique d'ensemble des Alpes occidentales, du Léman à Digne, au 1/250.000°", par M. Gidon (1977), publication n° 074
plus au nord ;
plus à l'ouest ; cartes voisines : plus à l'est
plus au sud

Cheval Noir

Mont Niélard

Crève Tête
Mont du Fût

LOCALITÉS VOISINES

(Saint-Jean de Belleville)

Mont Coin

Grande Moendaz

Tête de Fer
N.B. Les localités entre parenthèses appartiennent à une autre section du site et leur page s'ouvrira avec l'en-tête correspondant.

 accueil section Maurienne

début de la page

sommaire de GEOL_ALP

Aller à la page d'accueil du site
Dernières retouches apportées à cette page le 4/11/19