Grand Sauvage, Valette

abords orientaux des Grandes Rousses à la latitude du Pic de l'Étendard

Le chaînon du Grand Sauvage se détache du reste du massif des Grandes Rousses septentrional à l'est du glacier de Saint-Sorlin. Il est flanqué, sur son revers oriental, d'une échine très molle, la crête des Sauvages, orientée W-E, qui forme la ligne de partage des eaux entre Romanche au sud et Arvan (bassin de l'Arc) au nord.
Le contraste de relief, entre ces deux crêtes, est très frappant. Il résulte de l'affrontement brutal, par le jeu de la faille du Chambon, entre les grès et conglomérats du Houiller, appartenant au bloc des Rousses (à l'ouest), et les schistes argileux (Aalénien) de la partie haute du contenu sédimentaire de l'hémigraben du Ferrand (à l'est).

image sensible au survol et au clic

Le revers oriental du massif des Grandes Rousses septentrional (chaînon du Grand Sauvage) vu du sud-est, depuis les pentes NE de la crête des Sauvages
f.Ch = faille du Chambon : L'Aalénien de l'hémigraben du Ferrand bute contre le cristallin, par l'intermédiaire de cette faille, mais ses schistes argileux hébergent un olistolite de cristallin et de Lias calcaire interstratifié dans des calcschistes toarciens.


Ce contact est doublé par un chapelet d'olistolites qui s'alignent dans les schistes, en général aux abords de la limite Toarcien-Aalénien, à une distance hectométrique du miroir de faille (ils témoignent de l'activité jurassique de la faille).

image sensible au survol et au clic

Le revers oriental du massif des Grandes Rousses septentrional vu du sud-est, depuis les pentes NE de la crête des Sauvages
f.Ch = faille du Chambon


image sensible au survol et au clic

Détails de la partie supérieure du versant sud de la cime de la Valette
Les flèches rouges désignent d'une part une portion conservée du miroir de la faille du Chambon (m.f) et d'autre part quelques olistolites (ol.)

 



Carte géologique simplifiée des abords orientaux des Grandes Rousses
à la latitude du Pic de l'Étendard
redessinée sur la base de la carte géologique d'ensemble des Alpes occidentales, du Léman à Digne, au 1/250.000°", par M.Gidon (1977), publication n° 074
plus au nord ;
plus à l'ouest ; cartes voisines : plus à l'est ;
plus au sud


cartes géologiques à 1/50.000° (*) à consulter : feuilles Saint-Jean de Maurienne et La Grave
aperçu général sur le massif des Grandes Rousses

Cochette

Glandon Croix-de-Fer

(Saint- Sorlin)
Lacs de Saint-Sorlin

LOCALITÉS VOISINES

(Cime des Torches)

Sarenne

Ferrand

En Paris versant ouest
N.B. Les localités entre parenthèses appartiennent à une autre section du site et leur page s'ouvrira avec l'en-tête correspondant.

 accueil section Oisans

début de la page

sommaire de GEOL_ALP

Aller à la page d'accueil du site
Dernières retouches apportées à cette page le 22/10/16