Champagnier, Eybens, Pont de Claix

les collines bordières et le sillon subalpin au sud-est de Grenoble

Le sillon subalpin se poursuit au sud de Grenoble par la vallée du Drac qui s'élargit aux alentours de son confluent avec la Romanche. Dans ce secteur, entre Eybens au nord et Vif au sud, pratiquement tout le bedrock mésozoïque a été arasé par l'action des glaciers puis des cours d'eau au cours de l'histoire quaternaire de la région.
Seuls quelques témoins isolés et discontinus des différentes cuestas calcaires de la couverture sédimentaire de Belledonne y émergent des épandages d'alluvions quaternaires : c'est le cas d'une modeste partie de l'épaisse cuesta bajocienne, qui arme la colline du Saut du Moine, au niveau du confluent Drac - Romanche ; c'est le cas aussi, plus à l'ouest de la crête tithonique des rochers
de Rochefort. Les Terres Noires et les marnes de l'Aalénien supérieur n'affleurent nulle part et ne réapparaissent, pour y constituer le plancher du sillon subalpin, que nettement au sud de Vif.

image sensible au survol et au clic

Le sillon subalpin à l'ouest de Vizille, vu de l'ouest, depuis le Pic Saint-Michel (Vercors).
a.M = anticlinal du Muret ; f.R = faille de Romage ; a.D = anticlinal de Domène ; s.C = synclinal de Combeloup.


Du côté nord-oriental du cours du Drac et à l'ouest des gorges de la Romanche qui entaillent les couches liasiques entre Jarrie et Vizille, les collines bordières sont donc absentes et remplacées, de Champagnier à Brié et à Eybens, par un domaine de basses collines comportant même des zones pratiquement horizontales.

Le plateau de Champagnier, en particulier, se remarque par sa surface plane et son soubassement constitué de dépôts sablo-caillouteux fluviatiles. C'est donc une terrasse, qui correspond à un colmatage de fond de vallée ancien (wurmien), plus élevé que l'actuel, qui a été ré-entaillé par l'érosion de la vallée du Drac et surtout de celle de la Romanche. Ce fragment résiduel a été conservé là parce qu'il s'y trouvait protégé par sa situation, à l'aval ("à l'abri") de la colline bajocienne du Saut du Moine.
Aux abords d'Eybens d'anciennes carrières, maintenant désaffectées ont permis l'exploitation (pour des tuileries) d'argiles varvées*. Ce type de dépôt témoigne, quant à lui, d'un épisode de sédimentation dans un lac dont la surface des eaux atteignait un niveau plus élevé que celle de l'actuel colmatage alluvial du Grésivaudan.


légende en page "schémas"
Coupe des collines bordières de Belledonne, sur la transversale de Vizille


A la latitude de Pont de Claix la plaine alluviale laisse émerger la colline rocheuse de Rochefort. Celle-ci, orientée N-S, est formée par la corniche tithonique, qui montre un très fort pendage vers l'ouest (ce qui est à l'origine des belles dalles structurales qui forment son versant occidental). Elle est séparée du rebord subalpin du Vercors par la combe alluviale de Claix, installée sur les couches berriasiennes.

voir la page spéciale complémentaire consacrée à l'étude plus détaillée du quaternaire des abords de Champagnier et d'Eybens (par J. Debelmas).



Carte géologique simplifiée des environs de Vizille

redessinée sur la base de la carte géologique d'ensemble des Alpes occidentales, du Léman à Digne, au 1/250.000°", par M.Gidon (1977), publication n° 074
plus au nord ;
plus à l'ouest ; cartes voisines : plus à l'est
plus au sud



Carte géologique simplifiée des collines bordières méridionales au sud de Gières
Page d'introduction générale à la géologie des collines bordières de Belledonne
Page d'introduction à la géologie de la chaîne de Belledonne au sens large.
Cartes géologiques au 1/50.000° à consulter : feuilles Vif et Vizille


(Comboire) (Ville de Grenoble) Quatre Seigneurs

(col de l'Arc)

LOCALITÉS VOISINES

Uriage

(Cornafion) (Vif) ouest de Vizille
N.B. Les localités entre parenthèses appartiennent à une autre section du site et leur page s'ouvrira avec l'en-tête correspondant.

 accueil section Belledonne

début de la page

sommaire de GEOL_ALP

Aller à la page d'accueil du site
Dernières retouches apportées à cette page le 24/07/16