Rochers de la Grande Église (Signal de Lauvitel NW)

rive méridionale du haut ravin de Confolens (au nord du Lac Labarre)

Les rochers de La Grande Église, qui constituent le contrefort occidental du Signal de Lauvitel, ferment le cirque de la Selle en rive gauche du ravin du Tourot. Ils sont formés par les terrains sédimentaires qui garnissent la partie haute du versant occidental du bloc cristallin du Rochail entre le haut vallon de Confolens et le Lac Labarre.

image sensible au survol et au clic

La rive gauche du haut vallon de Confolens
vu d'avion, du nord-ouest, depuis l'aplomb de Confolens.
La vue en diagonale, depuis son coin inférieur gauche, par le grand synclinal du Lac Labarre (s.L) sur lequel le socle cristallin du chaînon du Rochail se renverse (et chevauche même sous le signal du Lauvitel).
Mais les deux flancs de ce pli majeur présentent de nombreuses complexités...
- flanc ouest (en bas à droite) : f.V = faille du Vet (= chevauchement des Chétives sur le versant Valsenestre)
- flanc est (en haut, à gauche) : ØL = chevauchement du Signal de Lauvitel.
s.P = synclinal du Paletas ; a.T = anticlinal des Terrasses.
cPR = calcaires du Paletas et calcaires du Petit Renaud (non différenciés sur cette vue) La base (discordante) des couches du Jurassique supérieur est soulignée de bleu.

Le vallon de Confolens donne, en aval du cirque de la Selle, une coupe transversale assez remarquable du flanc ouest du chaînon du Rochail (plus précisément de la partie de ce dernier située au sud-ouest de la faille du Lac du Vallon).
À ce niveau il traverse le grand synclinal du Lac Labarre, d'abord dans les Terres Noires de son flanc ouest, puis dans le Lias calcaire de son flanc est. Les deux rives du vallon sont alors couronnées par les tours rocheuses symétriques du Paletas et de la Grande Église, l'une et l'autre formées de "calcaires du Paletas", d'âge oxfordien, qui sont particuliers à ce secteur.

Ce sont des faciès de haut-fonds, bréchiques et/ou noduleux, qui représentent l'équivalent latéral de la partie moyenne des Terres Noires, comme le montre leur passage latéral à ces dernières, par intrications, dans les pentes inférieures des Rochers de la Grande Église (au sud des Terrasses et jusqu'au col de la Roméiou, à proximité du Lac Labarre). Ils reposent en discordance sur les calcaires liasiques, en biseautant leur succession de plus en plus bas du sud-ouest vers le nord-est.


image sensible au survol et au clic

Les rochers de la Grande Église et le vallon de Guiou vus du nord-ouest, depuis le col du Paletas
cPR = calcaires du petit Renaud ; cP = calcaires du Paletas.
s.L = synclinal du Lac Labarre ; ØC = chevauchement des Chétives ; "les lunettes" désigne l'emplacement de la charnière du crochon de ce chevauchement dans le Lias calcaire (voir cliché rapproché).
Le glacier rocheux de La Selle, formé de matériel cristallin, masque la charnière synclinale qui renverse les couches du Trias et du Lias (fort réduit en épaisseur) au niveau du sommet de la Grande Église.


Sur ce versant sud du cirque de la Selle, le cristallin des crêtes du Signal de Lauvitel, à la différence de celui de la Brèche du Périer, ne montre pas de chapeau sédimentaire (hormis, plus au sud, le lambeau coincé à la brèche du Lauvitel). Par contre il est tranché presque horizontalement par un chevauchement de Lauvitel qui fait reposer le cristallin sur la tranche des terrains sédimentaires au niveau du Lac Labarre (cf . photo précédente). Le net rebroussement vers l'ouest qui affecte ces couches, plus au nord, au sommet des Rochers de la Grande Église est sans doute un effet de crochon induit par l'avancée vers l'ouest du chapeau cristallin du Signal de Lauvitel.

image sensible au survol et au clic

Les crêtes du haut vallon de Confolens (sources du torrent du Tourot) : vue d'ensemble depuis le sommet la Tête des Chétives (cliché original obligeamment communiqué par l'auteur du site "Sur les Sommets").
f.LV
= faille du lac du Vallon ; ØL = chevauchement du Signal de Lauvitel ; s.L = synclinal du lac Labarre ; ØCh = chevauchement des Chétives.
Tr.-jm = Trias à Jurassique moyen (partie haute passant latéralement aux Terres Noires) ; c.pR : calcaires du Petit Renaud (niveau reposant sur le Lias inférieur).


image sensible au survol et au clic

Les pentes méridionales des Rochers de la Grande Église, vues du sud-ouest depuis la Tête des Chétives (cliché original obligeamment communiqué par l'auteur du site "Sur les Sommets").
Le flanc oriental du synclinal du Lac Labarre (s.L) est accidenté de replis qui affectent la succession réduite qui s'appuyait sur le socle cristallin (du côté droit du cliché celui-ci est renversé sur sa couverture sédimentaire)
s.P = repli synclinal du Paletas ; a.T = repli anticlinal des Terrasses ; Dj (en bleu foncé cerné de blanc) = surface de discordance du Jurassique médio-supérieur, sur le Lias inférieur, sur le Trias ou sur le socle cristallin.
Succession stratigraphique des termes auxquels, d'ouest en est, les Terres Noires passent latéralement (de haut en bas) :
tnc = Terres Noires à lits de calcaires noduleux ; cPs = calcaires du Paletas supérieurs, à litages marneux ; cP = calcaires du Paletas massifs ; cpRs = calcaires supérieurs du Petit Renaud, noduleux alternés de lits marneux ; cpR = calcaires du Petit Renaud, noduleux et à encrines.
La partie inférieure du cliché montre les indentations entre les Terres Noires et ces formations, qui correspondent au passage latéral des unes aux autres.
L'astérisque rouge localise le détail représenté à la photo suivante.
Interprétation illustrée par la coupe ci-après (voir aussi ces pentes sous un autre angle à la page "Paletas")



version plus grande de cette image

Série complète des coupes du synclinal du Lac Labarre

Abrupts de rive nord du ravin de Guiou , versant sud-ouest des Rochers de la Grande Église (localisation sur le cliché ci-dessus)

Discordance interne dans les calcaires du Jurassique supérieur


S0a = stratification des calcaires du Petit Renaud ; S0b = stratification des calcaires du Paletas ; la schistosité (non figurée) est à peu près verticale.


carte géologique au 1/50.000° à consulter : feuille La Mure.


accès aux cartes des secteurs voisins


Clottous

Paletas ; Ht Confolens

Lauvitel
Périer

LOCALITÉS VOISINES

Lac Labarre

Chétives

Val jouffrey

Valsenestre
N.B. Les localités entre parenthèses appartiennent à une autre section du site et leur page s'ouvrira avec l'en-tête correspondant à cette dernière.

 accueil section OISANS

début de la page

sommaire de GEOL_ALP

Aller à la page d'accueil du site
Dernières retouches apportées à cette page le 22/10/16