Le Paletas, cirque de La Selle

pentes du versant septentrional du haut vallon de Confolens

Le haut vallon de Confolens (Torrent du Tourot) donne, aux alentours du cirque de la Selle, une coupe transversale assez remarquable du flanc ouest du chaînon du Rochail (plus précisément de la partie de ce dernier située au sud-ouest de la faille du Lac du Vallon).

voir la carte structurale schématique du chaînon Grand Renaud - Rochail

image sensible au survol et au clic

La partie méridionale du chaînon du Rochail dans les hautes pentes du vallon de Confolens (cirque de la Selle), vue d'avion depuis l'aplomb des Clottous (dont les échines, formées de calcaires liasiques, sont visibles en premier plan)
La surface du cristallin du bloc basculé secondaire des Clottous plonge vers la droite et s'enfonce sous le sédimentaire du synclinal du Lac Labarre (surface de la pénéplaine anté-triasique en rouge) : on y distingue les falaises plus claires de calcaires du Jurassique supérieur du Paletas (base soulignée de bleu) et (à l'extrême droite) le talus marneux de Terres Noires du coeur de ce synclinal.
f.N = faille extensive du Neyrard (satellite de celle du Lac du Vallon, qui passe en arrière du sommet du Neyrard) ; ØC = chevauchement de la pointe de Confolens ; ØL = chevauchement du signal du Lauvitel (prolongement méridional du précédent).
j.s = calcaires du Jurassique supérieur (calcaires du Paletas et du Petit Renaud).


À ce niveau le vallon de Confolens traverse le grand synclinal du Lac Labarre, d'abord dans les Terres Noires de son flanc ouest, puis dans le Lias calcaire de son flanc est. Les deux rives du vallon sont alors couronnées par les tours rocheuses symétriques du Paletas et de la Grande Église, l'une et l'autre formées de "calcaires du Paletas", d'âge oxfordien, qui sont particuliers à ce secteur.

Ce sont des faciès de haut-fonds, bréchiques et/ou noduleux, qui représentent l'équivalent latéral de la partie moyenne des Terres Noires, comme le montre leur passage latéral à ces dernières, par intrications, dans les pentes inférieures des Rochers de la Grande Église (au sud des Terrasses et jusqu'au col de la Roméiou, à proximité du Lac Labarre). Ils reposent en discordance sur les calcaires liasiques, en biseautant leur succession de plus en plus bas du sud-ouest vers le nord-est.

Dans le versant septentrional du Paletas la coupe du ravin de l'Issart montre la disposition en éventail des limites des diverses formations supérieures au Lias calcaire : elles subissent un effilement du sud-ouest (à droite) vers le nord-est (à gauche), ce qui traduit un dépôt en "onlap" sur un bord de bassin en cours de basculement (il s'agit là du basculement vers l'est du bloc cristallin du Rochail, flanc oriental de l'hémigraben d'Ornon).

image sensible au survol et au clic

Le Paletas, versant ouest (rive gauche du haut vallon de l'Issart) vu du nord, depuis les pentes de ce vallon (sentier du tour du Paletas, alt. 2000).
On voit très bien l'effilement, du sud-ouest (à droite) vers le nord-est (à gauche) du Lias calcaire sous les calcaires du petit Renaud (cPR) et des Terres Noires (TN) sous les calcaires du Paletas (cP), lesquels sont affectés d'un clivage vertical dû à une schistosité très espacée.
Les pentes du fond du vallon (en avant gauche) sont installées sur des dalles structurales dénudées de cristallin (granite du Rochail) et, par places garnies d'un placage de dolomies triasiques.
s.P = synclinal du Paletas ; a.T = anticlinal des Terrasses.

Sur le versant opposé (méridional) de l'arête Paletas - Neyrard, la coupe donnée par la rive droite du ravin du Tourot montre en outre les replis de détail qui affectent cette succession sédimentaire.

image sensible au survol et au clic

Le Paletas et la rive droite du haut vallon de Confolens vus du sud, depuis les pentes inférieures des Rochers de la Grande Église (Les Terrasses).
On distingue parfaitement, en dépit du plissement, l'amincissement d'ouest en est (de gauche à droite) des Terres Noires entre les calcaires du Paletas (cP) et les calcaires du Petit Renaud (cPR), conformément au dessin de la coupe ci-après.
Les déformations tectoniques qui affectent les couches sont de deux sortes :
- des plis à plan axial subvertical, induits par le pincement dans l'hémigraben (surtout à gauche). On en distingue deux principaux, le synclinal du Paletas et à sa gauche l'anticlinal des Terrasses (cf cliché ci-après) qui sont des replis du flanc oriental du grand synclinal du Lac Labarre.
- des plis déversés vers l'ouest (à droite du Paletas), associés à des cassures chevauchantes dans le socle cristallin (visibles sur le cliché suivant).
En fait le dessin de ces plis est accentué par la perspective et par le fait que la surface de contact entre Jurassique supérieur et Lias est inclinée en direction du vallon.



Détail du versant oriental de la crête sommitale du Paletas vu de l'est, depuis les lacets supérieurs du sentier du col du Paletas (versant de La Selle)
On distingue le plongement vers le sud-est de la surface de base des calcaires du Petit Renaud (en vert) et sa discordance angulaire (D), vis à vis des bancs du Lias sous-jacent, plus redressés (s0 = surfaces de strates)


Dans sa partie haute du vallon de Confolens (cirque de la Selle) l'érosion a atteint le socle cristallin, en perçant son tégument de dolomies et de spilites triasiques, fortement pentés vers l'ouest (en dalles structurales).

image sensible au survol et au clic

Le versant est de la crête Paletas - Neyrard vue du nord, depuis les pentes du haut vallon du Tourot, sous la cabane de La Selle (sentier de la Brèche du Périer, alt. 1900) (ce cliché montre la suite vers l'est du précédent mais sous un tout autre angle).
La rive droite du ravin du Tourot (arête du Paletas - Neyrard) montre le déversement vers l'ouest, en demi voûte anticlinale, du cristallin du Rochail ainsi sue la faille extensive jurassique du Neyrard (f.N), satellite du côté ouest de la faille du Lac du Vallon (voir la page).
ØS = chevauchement de la Selle (accident compressif mineur affectant le socle cristallin)
tirets rouges = surface de la pénéplaine anté-triasique ; tirets verts = surface de discordance des calcaires du Petit Renaud sur le Lias inférieur calcaire ; tirets bleus = surface de base des calcaires du Paletas.

figure agrandissable, extraite de la série complète des coupes du synclinal du Lac Labarre

image sensible au survol et au clic

Le versant sud-ouest du chaînon du Rochail (cirque de la Selle), vu du sud depuis la Tête des Chètives (= Tête de Rame) (cliché original obligeamment communiqué par l'auteur du site "www.montagne-a-vaches.fr/").
a) failles extensives d'âge jurassique (voir à leur sujet la page "Lac du Vallon"): f.BN = faille de Berche Noire ; f.LV = faille du lac du Vallon ;
b) failles de chevauchement d'âge plus récent : ØS = chevauchement de la Selle ; ØC = chevauchement de la Pointe de Confolant.


Ce tégument triasique du flanc est du synclinal du Paletas est de nouveau présent en placages dans les plus hautes pentes du cirque, au nord de la Brèche du Périer, où l'arrondi de la demi voûte dessinée par la surface du socle cristallin du Rochail lui confère un pendage subhorizontal. Sur la crête, au nord de ce col, ces affleurements triasiques sont chevauchés et rebroussés en crochon sous le cristallin de la Pointe de Confolens (voir également le cliché du haut de page et la page "Lauvitel").

Documents stratigraphiques annexes sur ce secteur :
Photo d'un affleurement de Calcaires du Paletas
Discordance interne dans les calcaires du Paletas, dans les abrupts de la Grande Église
Discordance basale des calcaires du Petit Renaud, sous la crête sommitale du Paletas


Aperçu d'ensemble sur le chaînon du Rochail
Pour plus de détails consulter la publication105


carte géologique au 1/50.000° à consulter : feuille La Mure.


accès aux cartes des secteurs voisins


Les Clottous

Lac du Vallon

Rochail
Le Périer

LOCALITÉS VOISINES

Lauvitel

Arcanier

Les Chétives

La Grande Église
N.B. Les localités entre parenthèses appartiennent à une autre section du site et leur page s'ouvrira avec l'en-tête correspondant à cette dernière.

 accueil section OISANS

début de la page

sommaire de GEOL_ALP

Aller à la page d'accueil du site
Dernières retouches apportées à cette page le 22/10/16