Omblèze

L'extrémité sud du Vercors occidental dans la vallée de la Gervanne

Les villages de la commune d'Omblèze jalonnent le cours amont de la vallée de la Gervanne. Cet affluent de rive droite de la Drôme entaille les plateaux du Vercors sud-occidental et prend source au revers sud de la crête de partage des eaux entre Drôme et Royans, au pied du col de la Bataille. Dans cette partie tout-à-fait amont de son cours, la Gervanne suit une combe anticlinale, ouverte dans l'anticlinal d'Omblèze, pli dont la voûte anticlinale se referme presque, au col de la Bataille, au niveau des couches du Barrémo-Bédoulien.

image sensible au survol et au clic

Le versant sud du col de la Bataille
vu du sud, d'avion, depuis l'aplomb du col de Pierre Rouge.
a.sN = anticlinal de Saint-Nazaire ; s.L = synclinal de Léoncel ; a.O = anticlinal d'Omblèze ; s.T = synclinal du Toulau (ce pli est plus ouvert que ne le laisse croire le dessin des limites de couches selon cette perspective) ; s.A = synclinal d'Ambel.
f.cB = faille du col de la Bataille (elle détermine la falaise de l'entrée orientale du tunnel de la D.199) ; f.B = prolongement méridional de la faille de Bouvante ; f.S = faille de Saillans.
Bai.mc = Barrémien inférieur marno-calcaire ; Bai.bc = Barrémien inférieur bioclastique (pseudo-Urgonien inférieur) ; = Bédoulien bioclastique (pseudo-Urgonien supérieur).


Cette combe descend vers le sud en direction de la dépression de Die, mais, au lieu de la rejoindre, son cours tourne paradoxalement à angle droit, au niveau du village des Blaches, pour se diriger vers l'ouest. Cela a amené la rivière à couper orthogonalement les barres rocheuses du flanc ouest de l'anticlinal, et notamment de celle du Sénonien du coeur du synclinal de Léoncel, en y entaillant les gorges d'Omblèze.

image sensible au survol et au clic

La vallée supérieure de la Gervanne
vue du sud, depuis les environs du col d'Anse. (cliché original obligeamment communiqué par M. Didier Bordas).
Les gorges d'Omblèze sont masquées par le premier plan de la crête d'Anse.
a.O = anticlinal d'Omblèze ; Ds = surface de discordance du Sénonien : sous cet angle on voit que son pendage vers l'ouest est nettement plus faible que celui des couches anté-sénoniennes (s0U = disposition de la stratification dans l'Urgonien). C'est la raison pour laquelle les marnes bleues apto-albiennes n'affleurent par sur le revers oriental de la corniche sénonienne.


L'origine de ce tracé est sans doute le fait que l'anticlinal d'Omblèze est tranché obliquement, au sud est de ce village par la faille de Saillans. Cette faille N-S fait buter les marnes valanginiennes du coeur de ce pli (que suit à ce niveau le torrent) contre les calcaires argileux du Barrémien qui forment la crête de la montagne des Teulières. Or le point le plus bas de cette dernière est actuellement encore plus élevé que la crête du Momont, que la Gervanne a préféré percer, sans doute pour cette raison.

image sensible au survol et au clic

Les gorges d'Omblèze
vues de l'est, d'avion, depuis l'aplomb du col de Pierre Rouge.
a.SN = anticlinal de Saint-Nazaire ; s.L = synclinal de Léoncel (= "du Vellan")
Du côté nord des gorges (à droite sur le cliché) les calcaires du Barrémo-Bédoulien sont encore assez massifs et forment encore des escarpements rocheux, de sorte que l'on est tenté de les considérer comme de l'Urgonien. Par contre plus au sud, et notamment à la latitude de Plan de Baix, les faciès de ces étages sont franchement de type vocontien*, avec des calcaires lités et des passées bioclastiques seulement accidentelles.



Carte géologique très simplifiée des environs d'Omblèze
redessinée sur la base de la carte géologique d'ensemble des Alpes occidentales, du Léman à Digne, au 1/250.000°", par M.Gidon (1977), publication n° 074
légende des couleurs
N.B. La ligne qui sépare la teinte rose de celle brun clair correspond à la limite méridionale d'extension des véritables calcaires "urgoniens".


cartes géologiques au 1/50.000° à consulter : feuille Charpey

Peyrus

Léoncel

Ambel
(Beaufort / Gervanne) LOCALITÉS VOISINES (Saint-Julien en Quint)

(Saillans)

(Vachères)

(Beaufayn)
N.B. Les localités entre parenthèses appartiennent à une autre section du site et leur page s'ouvrira avec l'en-tête correspondant à cette dernière.

 accueil section Vercors

début de la page

sommaire de GEOL_ALP

Aller à la page d'accueil du site
Dernières retouches apportées à cette page le 21/10/18