Mont Pelat

entre les vallées du Haut Verdon et du Haut Var

Le groupe de montagnes qui culmine au Mont Pelat s'intercale entre la partie haute de la vallée du Verdon (en amont d'Allos) et le col de la Cayolle (vallée des sources du Var). Il domine la cuvette du Lac d'Allos et en forme le fond de tableau septentrional.


Le Mont Pelat et le lac d'Allos, vus du sud (cliché original obligeamment communiqué par M. Cl.Kerckhove)


Pour l'essentiel ces montagnes sont formées d'un répétition monotone de lits calcaires, alternés avec des petits bancs plus ou moins gréseux, d'épaisseur décimétrique.

Les rochers sommitaux du Pelat (en arrière-plan le sommet du Cimet et les lacs de la Grande Cayolle). (cliché original obligeamment communiqué par Mr. A. Dufour).

La falaise montre les alternances de calcschistes et de plaques de calcaires gréseux (épaisses de 10 à 30 cm), qui sont typiques du flysch néocrétacé du Bachelard.


Dans cette formation, qui présente en fait les caractères d'un flysch* pauvre en grès, on peut distinguer deux masses superposées :
- la masse supérieure, d'âge éocène supérieur (Priabonien) est de moins en moins calcaire du bas vers le haut et se termine par des schistes argilo-silteux (= flysch noir) ; elle repose par un niveau (pas toujours continu) de conglomérats sur la masse inférieure ;
- la masse inférieure est datée du Crétacé supérieur (Turonien à Paléocène) ; elle peut contenir des lits de calcarénites, des grès granoclassés (= "flysch du Bachelard",proprement dit) ainsi que des amas épais de plusieurs centaines de mètres de brèches polygéniques. D'autre part elle passe latéralement aux calcschistes planctoniques du Néo-Crétacé - Paléocène.
Cette dernière repose enfin, plus ou moins en discordance, sur des terrains d'âge crétacé inférieur et jurassique, surtout représentés par les calcaires noirs du Dogger (qui forment notamment la bosse rocheuse de Tête Ronde, aux abords de la maison forestière du Laus).

image sensible au survol et au clic

Le groupe montagneux du Mont Pelat, vu du sud depuis les pentes du col de l'Encombrette (cliché original obligeamment communiqué par M. F.Longeot) ; N.B. : T.R. = Tête Ronde.
Matériel charrié, de haut en bas : d.Ci = digitation du Cimet (nappe du Pelat) ; d.TR = digitation de Tête Ronde (nappe du Pelat) ; d.LA = digitation du Lac d'Allos (nappe du Pelat) ; ØPe = surface de charriage basale de la nappe du Pelat, la plus basse des unités subbriançonnaises ; éc.ba = "écailles basales" (surtout calcschistes néocrétacés) incluses dans la formation olistolitique terminale du nummulitique autochtone ; pA = par-autochtone des Tours du Lac d'Allos et de l'Encombrette.
f.L = faille (N-S, verticale) du Lausson ; "csF" = flysch néocrétacé du Bachelard ; "fgc" = flysch éocène gréso-calcaire ; "fg" = flysch gréseux "(Grès du Laus") ; "fcg" = conglomérats (bartoniens) du Lac d'Allos ; Nol = flysch argileux autochtone à olistolites ("écailles basales").


Cet ensemble est affecté de plis franchement couchés, déversés vers le sud-ouest. De plus il est redoublé par un chevauchement, plutôt penté vers le SW, qui sépare deux tranches superposées , la digitation du Cimet (supérieure) et celle de Tête Ronde (inférieure).

image sensible au survol et au clic

Le versant occidental du groupe montagneux du Mont Pelat, vu du SW, depuis le sommet de l'Autapie. (cliché original obligeamment communiqué par M. H. Widmer)
De haut en bas :
d.Ci = digitation du Cimet (nappe du Pelat) ; d.tR = digitation de Tête Ronde (nappe du Pelat) ; d.LA = digitation du Lac d'Allos (nappe du Pelat) ; ØPe = surface de chevauchement basale de la nappe du Pelat ; é.tA = écaille parautochtone des Tours d'Allos : é.B = écaille parautochtone de Bouchier.
csf = flysch néocrétacé du Bachelard ; fgc = flysch gréso-calcaire nummulitique ; ci = Crétacé inférieur calcaréo-argileux.



Coupe de la montagne du Pelat (d'après une figure inédite obligeamment communiquée par Cl. Kerckhove).
"sab" = "schistes à blocs" (olistostrome nummulitique) ; "fcgl" = conglomérats (bartoniens)


Au sud de la montagne du Pelat (environs du Lac d'Allos) ces deux digitations sont séparées de leur soubassement autochtone par une autre digitation également rapportée à la nappe du Pelat, celle du Lac d'Allos, qui disparaît vers le nord (sans doute par laminage) sous les deux précédentes.


Carte géologique simplifiée des montagnes du Haut Verdon.
redessinée sur la base de la carte géologique d'ensemble des Alpes occidentales, du Léman à Digne, au 1/250.000°", par M.Gidon (1977), publication n° 074


cartes géologiques au 1/50.000° à consulter : feuille Allos.

Cheval de Bois

(Ventebrun ; Le Chevalier)

(Restefond)
Allos

LOCALITÉS VOISINES

col de La Cayolle

Roche Cline

Lac d'Allos

N.B. Les localités entre parenthèses appartiennent à une autre section du site et leur page s'ouvrira avec l'en-tête correspondant à cette dernière.

accueil VERDON

début de la page

sommaire de GEOL_ALP

Aller à la page d'accueil du site
Dernières retouches apportées à cette page le 7/11/16