Cheval de Bois, Cimet

le chaînon septentrional des montagnes entre Verdon et Bachelard

Le chaînon le plus septentrional des montagnes de la rive gauche du Verdon est formé à l'ouest par la montagne du Cheval de Bois et se prolonge du côté est par la montagne du Cimet.
Du côté nord ce chaînon domine les pentes de rive gauche de la vallée du Bachelard et du côté ouest il se termine au col d'Allos, qui le sépare du chaînon des Séolanes. Il se raccorde vers le sud-est au chaînon du Mont Pelat, qui appartient comme lui à la digitation du Cimet, c'est-à-dire à la digitation* principale de la nappe du Pelat. Cette dernière, qui appartient aux nappes de l'Embrunais-Ubaye, en représente l'élément le plus sud-occidental ; elle est considérée comme provenant du domaine paléogéographique subbriançonnais.

image sensible au survol et au clic

Les montagnes de rive gauche de la vallée du Bachelard à l'est du col d'Allos, vues du nord-ouest depuis les pentes sommitales de la Petite Séolane (cliché original obligeamment communiqué par Mr. L. Tron).
n.Aut. = n.A = nappe de flysch à Helminthoïdes de l'Autapie ; n.Pe = nappe du Pelat (digitation du Cimet) ; a.cB = anticlinal du Cheval de Bois, déversé vers la droite (vers le SW).
fcg = conglomérats nummulitiques ; fgc = flysch gréso-calcaire nummulitique ; csF = flysch néo-crétacé du Bachelard (passant latéralement aux calcschistes néo-crétacés)


a/ La montagne du Cimet est formée en majeure partie par le flysch crétacé du Bachelard (qui passe d'ailleurs, latéralement vers le SW, à des faciès de simples calcschistes planctoniques). La nappe du Pelat (digitation du Cimet) est coiffée dans le versant nord-occidental de la montagne, jusqu'à la vallée du Bachelard, par un fort lambeau de flysch à Helminthoïdes qui dépend de la nappe de l'Autapie ; ce dernier se poursuit d'ailleurs en rive septentrionale de la vallée jusqu'au pied du Pain de Sucre (col de Cloche).

image sensible au survol et au clic

Le Cimet et le versant de rive gauche du Bachelard, vus du sud-ouest depuis le Chapeau de Gendarme (rive droite du Bachelard)(cliché original obligeamment communiqué par Mr. A. Dufour).
n.Autapie = nappe de flysch à Helminthoïdes de l'Autapie ; n.Pe = nappe du Pelat (digitation du Cimet) ; éc.L = écaille du Lavanchier (nappe du Pelat) ; ØE = surface basale des nappes de l'Embrunais ; f.VE , fVW = branches orientale et occidentale de la faille du Verger (voir la page "Lan").
fcg = conglomérats nummulitiques ; fg = flysch gréseux nummulitique ; fgc = flysch gréso-calcaire nummulitique ; fn = flysch noir ; csf = flysch néo-crétacé du Bachelard ; cs = calcschistes néo-crétacés.
N.B. : concernant les failles du Verger on trouvera des commentaires à la page "Basse Ubaye"
.



Du côté NE la digitation du Cimet est séparée de l'autochtone de la vallée du Bachelard par l'écaille du Lavanchier, à pendage vers le SW qui est formée par du flysch nummulitique riche en conglomérats.

Cette écaille se biseaute vers le bas, avant d'atteindre le fond de la vallée du Bachelard, contre la faille du Verger : il semble que cette dernière cassure, qui limite plus au NW la fenêtre de Barcelonnette du côté sud-oriental (voir la page "Chapeau de Gendarme"), se poursuive vers le SE, jusqu'à la latitude du col de la Cayolle, par la faille de la Gipière.

image sensible au survol et au clic

Le versant SE de la montagne du Cimet, se profilant devant la rive droite de la vallée du Bachelard, vu du sud depuis le sommet du Mont Pelat (cliché original obligeamment communiqué par Mr. A. Dufour).
u.B = unités briançonnaises de la base de la nappe du Parpaillon (voir la page "Chevalier") ; d.Ci = nappe du Pelat (digitation du Cimet) ; d.tR = nappe du Pelat (digitation de Tête Ronde) ; ØE = surface basale des nappes de l'Embrunais ; f.B = faille N-S de Bayasse ; f.G = faille NW-SE de la Gipière ; f.L = faille N-S du Lausson.
fg = flysch gréseux nummulitique ; fgc = flysch gréso-calcaire nummulitique ; csF = flysch néo-crétacé du Bachelard ; Nol = formation argileuse olistolitique du sommet des grès d'Annot.


b/ Les crêtes de la montagne du Cheval de Bois sont au contraire constituées, pour l'essentiel, par du flysch nummulitique. Leur structure est celle d'un grand anticlinal déversé vers le SW ; le plan axial de ce pli est à peu près suivi par le grand ravin de la Tellière, dont le thalweg perce d'ailleurs la nappe en ouvrant une petite fenêtre qui montre le Crétacé inférieur autochtone (voir le 1° cliché de la présente page).

Dans le détail on voit, en rive gauche du Bachelard, que le flysch néocrétacé du Bachelard forme une imbrication qui chevauche le flysch priabonien affleurant au cœur du pli (une imbrication similaire s'observe sur l'autre rive du Bachelard : voir la page "Chapeau de Gendarme").
D'une part ce dispositif semble être affecté par l'anticlinal du Cheval de Bois, et donc s'être formé avant le ploiement de cet anticlinal. D'autre part il semble que le flysch néocrétacé de cette écaille passe vers l'ouest à de simples calcschistes planctoniques.

image sensible au survol et au clic

La montagne du Cheval de Bois, vue du nord depuis le sommet du Chapeau de Gendarme (cliché original obligeamment communiqué par Mr. A. Dufour).
n.Autapie = nappe de flysch à Helminthoïdes de l'Autapie (ØA = sa surface de chevauchement) ; n.Pe = nappe du Pelat (digitation du Cimet) ; d.CB = nappe du Pelat, digitation du Cheval de Bois ; d.Ci = nappe du Pelat, digitation du Cimet ; éc.sup = écaille supérieure de la nappe du Pelat ; a.cB = anticlinal du Cheval de Bois (vu d'ici très en oblique) ;
failles NW- SE : fVW = branche occidentale de la faille du Verger (voir la page "Lan") ; f.pT = faille du Petit Talon ; f.T = faille de la Tellière (compartiment gauche abaissé).
fn = flysch noir ; fgc = flysch gréso-calcaire nummulitique ; csF = flysch néo-crétacé du Bachelard ; cs = calcschistes néo-crétacés.


Du côté méridional, la nappe du Pelat forme les versants supérieurs de la rive septentrionale du grand ravin de Bouchier (qui prend sa source en son sein) ; elle se prolonge même vers le SW jusqu'en rive gauche de la vallée tout-à-fait supérieure du Verdon en y constituant la partie sommitale de la montagne de Roche Grand mais se termine par biseautage avant d'atteindre La Foux d'Allos.

image sensible au survol et au clic

Le versant méridional de la montagne du Cheval de Bois, vu du sud depuis Roche Cline (pentes dominant Allos) (cliché original obligeamment communiqué par Mr. A. Dufour).
n.A. = nappe de l'Autapie ; n.Pe = nappe du Pelat (ØPe = sa surface de chevauchement basale) ; d.CB = nappe du Pelat, digitation du Cheval de Bois ; d.Ci = nappe du Pelat, digitation du Cimet ; éc.tA = écaille des Tours d'Allos ; éc.B = écaille de Bouchier.
f.T = faille du ravin de Tellière ; a.CB = anticlinal du Cheval de Bois ; s.P = synclinal de Prénier.
fcgl = conglomérats nummulitiques ; fg = flysch gréseux nummulitique ; fgc = flysch gréso-calcaire nummulitique ; "ebt" = éboulement de la Clapière de Bouchier (les termes "clapière", "clapier" et "claps" désignent d'ailleurs les amas de gros blocs).


La Roche Grand est séparée du Grand Cheval de Bois par le ravin de la Chasselaye, qui descend de la Baisse de Prénier en passant par le hameau de La Clapière. Ce ravin, orienté NW-SE, suit une étroite bande de flysch noir ; or ces couches s'avèrent former là une semelle continue sous les calcschistes de la digitation du Cimet (elles représentent sans doute le résidu, laminé, de la digitation de Tête Ronde) ; ici elles enveloppent un anticlinal aigu, axé parallèlement au ravin, dont le cœur de marnes albiennes forme le pied de la rive gauche de ce dernier.
Ce pli affecte à la fois le matériel autochtone et celui de la nappe ; d'autre part cette bande de flysch noir se prolonge vers le SE, en un synclinal pincé au sein des marnes médio-crétacées de l'autochtone, jusqu'à traverser le thalweg du torrent de Bouchier au niveau du village de ce nom.
Il s'agit donc d'un accident généré postérieurement aux charriages ; il est considéré comme délimitant une écaille par-autochtone de Bouchier, surélevée par rapport à l'autochtone véritable d'Allos qui affleure du côté SW.


Coupe selon la rive droite du ravin de Bouchier (d'après une figure inédite obligeamment communiquée par Cl. Kerckhove).
La surface de charriage basale de la nappe du Pelat est soulignée de bleu et les terrains à prédominance marneuse du Crétacé "moyen" autochtone sont figurés en gris.



Carte géologique simplifiée des montagnes de la vallée du Bachelard
redessinée sur la base de la carte géologique d'ensemble des Alpes occidentales, du Léman à Digne, au 1/250.000°", par M.Gidon (1977), publication n° 074

cartes géologiques au 1/50.000° à consulter : feuilles Barcelonnette et Allos.

(Pra - Loup)

(Chapeau de Gendarme)

(Ventebrun Chevalier)
col d'Allos

LOCALITÉS VOISINES

Col de la Cayolle

Sources du Verdon

Allos

Mont Pelat
N.B. Les localités entre parenthèses appartiennent à une autre section du site et leur page s'ouvrira avec l'en-tête correspondant à cette dernière.

accueil VERDON

début de la page

sommaire de GEOL_ALP

Aller à la page d'accueil du site
Dernières retouches apportées à cette page le 7/11/16