La Pinéa, Girieux, Planfay
la partie méridionale du chaînon du Charmant Som

Le petit sommet de La Pinéa, qui culmine à 1771 m, forme un éperon détaché au dessus de la crête du chaînon du Charmant Som, aussi bien quand on le voit du nord que du sud : c'est un petit lambeau d'Urgonien incliné vers l'est, dont l'abrupt principal regarde vers le nord-ouest. Cette butte témoin d'Urgonien, préservée par l'érosion (alors que, tout autour, cette dernière a en général mis à nu les calcaires du Fontanil), correspond typiquement à ce que l'on appelle un "volet" synclinal. À ce titre il constitue le symétrique, par son inclinaison opposée, de celui de Chamechaude.

image sensible au survol et au clic

Les pentes septentrionales de la Pinéa, vues du nord, depuis l'antécime méridionale du Charmant Som.

La Pinéa se profile sur un arrière-plan constitué à gauche par la muraille orientale du Vercors (Moucherotte) et à droite par le plateau de Saint-Nizier.
Du sud (La Pinéa) vers le nord (Canaple, Orgeval) le soubassement de la montagne est de plus en plus profondément entaillé par l'érosion, en raison du plongement axial des structures vers le sud.
Ø3 = chevauchement de la Chartreuse orientale (la lame discontinue d'Urgonien qui le souligne, dans les pentes du Mont Fromage, a été délibérément omise) ; ØC = chevauchement de l'écaille de Canaple.
s.N = synclinal du Néron ; a.CS = anticlinal du Charmant Som ; s.H = synclinal des Haberts ; a.F = anticlinal du Fournel.


Mais il n'appartient pas au même pli et se rattache, quant à lui, au flanc ouest du synclinal du Néron et constitue ici l'extrême bord occidental du domaine de la Chartreuse orientale, qui chevauche celui de la Chartreuse médiane, auquel appartient le socle de la montagne.

image sensible au survol et au clic

Le versant oriental de la Pinéa vu du SE d'avion.
d.L = décrochement de Léra (cf. carte ci-après) ; f.MW = faille de Montvernet occidentale ; f.ME = faille de Montvernet orientale.

Coupe par le sommet de la Pinéa (parties hautes seules)

(vue du sud, comme la photo ci-dessus)

Les numéros portés sur cette coupe, sont les points d'arrêt de l'excursion décrite dans le fascicule n°1T

 

Dans le détail la structure de cette montagne présente cependant quelques complications, d'ailleurs souvent difficiles à voir en raison du couvert forestier : en premier lieu la crête méridionale est traversée par un décrochement de Léra qui passe immédiatement à l'extrémité sud de l'arête rocheuse sommitale de la Pinéa : il limite ses affleurements d'Urgonien et décale dans le sens dextre les autres cassures, orientées N-S. Ces dernières, au nombre de deux, ont des pendages sub-verticaux et sont donc sans doute de type extensif : elles se manifestent sur l'échine orientale, de Montvernet en dénivelant la limite entre Hauterivien et calcaires du Fontanil. En raison de son sens de rejet, c'est vraisemblablement le prolongement de la plus orientale qui dénivelle la barre des calcaires du Fontanil au revers est de l'éperon sud de la montagne (lieudit "Prés de Quaix") ; on voit d'ailleurs là que cette faille orientale de Montvernet est accompagnée de beaux crochons*.

image sensible au survol et au clic

Le versant méridional de la Pinéa (haut vallon du Rivet), vu du sud, depuis le sommet du Rachais.
d.L = décrochement de Léra (cf. carte ci-après) ; f.MW = faille de Montvernet occidentale ; f.ME = faille de Montvernet orientale.



 Coupe détaillée de l'échine méridionale de la Pinéa

(centre gauche de la photo ci-dessus).

Par rapport à la coupe du sommet (ci-dessus) on se trouve décalé vers la droite par le jeu du décrochement dextre de Léra, qui passe au sud du sommet.

Le versant occidental de la montagne tombe en raides pentes boisées sur le vallon de Tenaison, qui est un val inscrit dans le coeur du synclinal de Proveysieux.

La partie tout-à-fait supérieure du versant appartient à la Chartreuse orientale, mais elle domine presque directement, du côté ouest, le synclinal de Proveysieux, qui représente pourtant la bordure orientale du domaine chartreux occidental. Elle en est séparée par le grand chevauchement de la Chartreuse orientale, dont la trace à flanc de pente s'élève rapidement vers le nord, de sorte que le substratum de ce chevauchement, constitué par la Chartreuse médiane, est mis à nu par l'érosion peu au nord du sommet. C'est donc à une disparition "en tunnel" vers le sud de la Chartreuse médiane, progressivement débordée par l'avancée en chevauchement de la Chartreuse orientale, que l'on assiste ici.

image sensible au survol et au clic

La rive gauche (orientale) du vallon de Proveysieux et le chaînon de la Pinéa
vus du sud - sud-ouest, depuis les falaises du plateau de Sornin.
a.R = anticlinal du Rachais ; s.G = synclinal de Girieux (branche orientale du synclinal de Proveysieux) ; a.F = anticlinal du Fournel ; s.P = synclinal de Proveysieux (non dédoublé sur la transversale de Maupertuis) ; a.gS = anticlinal du Grand Som ; s.N = synclinal du Néron.
Ø3 = chevauchement de la Chartreuse orientale ; C = chevauchement de l'écaille de Canaple.
Le tracé de la surface du chevauchement de la Chartreuse orientale (Ø3) s'élève du sud (à droite) vers le nord (à gauche), jusqu'à être sectionnée par la surface d'érosion sur la ligne de crête entre la Pinéa et Canaple. Ce plongement est parallèle à celui de l'axe du synclinal de Proveysieux et du synclinal du Néron (la base de l'Urgonien, à la charnière de ce pli, s'élève depuis 800 m, à l'éperon nord du Néron, en passant par l'Aiguille de Quaix, à 1050 m, jusqu'à1600m, à l'éperon sud de la Pinéa, soit de 800 m en 5 kilomètres = 16%).


Sous la surface du chevauchement de la Chartreuse orientale s'intercale une lame urgonienne, dénommée "écaille de Canaple" parce qu'elle réalise avec ce dernier une imbrication de chevauchements. Il s'agit d'une tranche de terrains qui a dû être détachée du flanc est de l'anticlinal du Charmant Som par le chevauchement et traînée sous lui. Ce déplacement vers l'ouest l'amène au nord du sommet à reposer sur le flanc ouest de l'anticlinal du Fournel (voir la page Canaple) et, vers le sud, sur le synclinal de Génieux, qui lui succède du côté ouest.

image sensible au survol et au clic

Le versant ouest de la Pinéa, vu de l'ouest - sud-ouest, l'hiver, depuis les pentes du Sappey de Proveysieux.
Ø3 = chevauchement de la Chartreuse orientale ; ØC = chevauchement de l'écaille de Canaple. ; d.L = décrochement de Léra ; a.R = anticlinal du Rachais : sa voûte plonge rapidement ver le sud sous la molasse miocène des pentes de Planfay.




Coupe du versant ouest de la Pinéa


Coupe schématique des pentes entre Planfay et Girieux
portant la position structurale des divers points d'observation de l'excursion du fascicule n°1T).
Noter, au point 3, les petites failles inverses, parallèles à la surface (Ø3) du chevauchement de la Chartreuse orientale.



Panorama du versant ouest du chaînon de la Pinéa, vu de la prairie de Girieux.
Ce panorama donne une vue perpendiculaire aux structures (dont aucune n'est donc observable en coupe). Mais cette perspective a l'avantage de bien montrer le plongement généralisé des lignes et surfaces structurales vers le sud.
Ø3 = chevauchement de la Chartreuse orientale (au nord du décrochement du Montfromage il est masqué derrière l'épaule ouest de ce sommet) ; fC = chevauchement de l'écaille de Canaple (au sud du décrochement il est masqué par les échines boisées à substrat miocène).
Le Sénonien supérieur calcaire (SC) affleure largement au nord du vallon du sentier Vermorel. Il y dessine la voûte de l'anticlinal du Fournel (ou plus exactement d'un repli du flanc ouest de cet anticlinal). Au sud au contraire il est masqué sous le chevauchement de la Chartreuse orientale, car celui-ci, décalé par le décrochement, y avance plus fortement vers l'ouest.


Ce secteur est visité par les itinéraires du fascicule1T


carte géologique au 1/50.000° à consulter : feuille Grenoble

Carte géologique du secteur de la Pinéa

Les dépôts quaternaires sont supposés enlevés

version plus grande

carte géologique du secteur situé immédiatement plus au nord (environs du Charmant Som).


 Carte géologique simplifiée de la Chartreuse au sud du Charmant Som.
(fond topographique d'après la carte IGN au 1/100.000°)

carte cliquer sur les imagettes Légende

Charmette

Canaple

Saint-Pierre de Chartreuse
Rochers de Chalves

LOCALITÉS VOISINES

Col de Porte

Aiguille de Quaix

Écoutoux

Le Sappey
N.B. Les localités entre parenthèses appartiennent à une autre section du site et leur page s'ouvrira avec l'en-tête correspondant à cette dernière.

 accueil section Chartreuse

début de la page

sommaire de GEOL_ALP

Aller à la page d'accueil du site
Dernières retouches apportées à cette page le 23/11/16