Grande Autane

entre la vallée d'Orcières (Drac Noir) et le vallon de Rouanne

La Grande Autane se trouve à l'extrémité NE de la longue crête de rive gauche du Drac, là où elle s'interrompt pour faire place au vallon N-S d'Archinard qui pénètre plus profondément vers le sud dans le massif de l'Embrunais occidental. Du côté méridional ce sommet domine le cirque supérieur du vallon de la Rouanne que le torrent de ce nom draine en direction ouest jusqu'au village d'Ancelle.

Le versant nord de la montagne, qui tombe plus précisément sur la vallée inférieure du Drac Noir (= Drac d'Orcières) devrait montrer en coupe l'empilement des nappes de l'Embrunais sur l'autochtone ; c'est-à-dire, de haut en bas :
- l'unité subbriançonnaise du Piolit,
- l'unité subbriançonnaise basale,
- l'unité du Flysch de l'Autapie.

image sensible au survol et au clic

Le chaînon des Autanes, vu du NE depuis l'échine SE du Sommet Drouvet (Orcières - Merlette) (cliché original obligeamment communiqué par Mr. Daniel Cayron).
Ø.P = surface de charriage de la nappe de flysch à Helminthoïdes du Parpaillon ; ØE = surface de charriage des nappes de l'Embrunais, sous les écailles subbriançonnaises (lames de Crétacé supérieur, Crétacé inférieur et Jurassique supérieur emballées dans du flysch noir) ; Nol = formation olistolitique nummulitique.


Mais cette structure est assez difficile à observer en raison de la présence d'importants glissements de versant, de forts placages de matériel morainique et ébouleux, ainsi que par suite d'un large couvert forestier. Quoi qu'il en soit un trait assez net est la réduction de l'épaisseur des unités qui s'intercalent entre la nappe du Parpaillon (flysch à Helminthoïdes) et l'autochtone (Grès du Champsaur).

image sensible au survol et au clic

La Grande Autane
, vue du nord-ouest depuis le sommet du Palastre (cliché original obligeamment communiqué par M. Thierry Dumont)
n.P = nappe de flysch à Helminthoïdes du Parpaillon ; SB = écailles subbriançonnaises (lames de Crétacé supérieur, Crétacé inférieur et Jurassique supérieur emballées dans du flysch noir).
Au sein de la formation olistolitique nummulitique (Nol) on a indiqué la présence de deux olistolites particulièrement volumineux : une lame de calcaires nummulitiques (Nc) et une lame de flysch attribuée à la nappe de l'Autapie fH(A).


À la différence de ce que l'on observe dans la partie plus occidentale du chaînon (voir la page "Petite Autane"), le matériel subbriançonnais y est réduit à des écailles qui sont intercalées tectoniquement dans du flysch noir ; quant à la nappe de l'Autapie elle est ici réduite à un simple olistolite emballé dans les schistes de la formation olistolitique (fin de la sédimentation nummulitique autochtone). Quant à cette dernière, elle gagne en épaisseur d'ouest en est, remplissant ainsi l'espace entre la surface de base des nappes, dont l'altitude ne varie que peu et le sommet des Grès du Champsaur nummulitiques.

Le versant sud de la Grande Autane s'abaisse par une pente assez régulière jusqu'aux échines d'alpage du haut vallon de la Rouanne, où l'érosion met a nu assez largement la matériel subbriançonnais sous-jacent à la nappe du Parpaillon (voir la page "Rouanne").

image sensible au survol et au clic

Le versant sud de la Grande Autane, vu du sud-ouest depuis l'arête nord de Piolit (alt. 2340 sur la crête de Bonaparré).
Noter que les bandes d'affleurements de schistes noirs de base du flysch à Helminthoïdes (cb), qui représentent des coeurs d'anticlinaux couchés, se disposent obliquement par rapport à la surface de charriage de la nappe du Parpaillon (tirets jaune-vert) et sont sectionnées par cette surface.
Il en va de même pour la surface de charriage des écailles subbriançonnaises, qui ceinture la petite fenêtre des sources de la Rouanne (dans laquelle apparaissent les termes supérieurs de la nappe de l'Autapie, n.A).
La moraine de névé de l'alpage de La Plaine (points émeraude) était alimentée par les éboulis descendant des parois de la Pointe de Fleurandon.


consulter l'aperçu structural général sur les montagnes de l'Embrunais

cartes géologiques au 1/50.000° à consulter : feuilles Orcières et Chorges.

Carte géologique simplifiée
redessinée sur la base de la carte géologique d'ensemble des Alpes occidentales, du Léman à Digne, au 1/250.000°", par M.Gidon (1977), publication n° 074



(Pont du Fossé)

(Méollion)
Orcières
Petite Autane

LOCALITÉS VOISINES
Archinard

Piolit

Haute Rouanne
Parias-Pousterle
N.B. Les localités entre parenthèses appartiennent à une autre section du site et leur page s'ouvrira avec l'en-tête correspondant.

 accueil section EMBRUNAIS

début de la page

sommaire de GEOL_ALP
Aller à la page d'accueil du site
Dernières retouches apportées à cette page le 8/11/16