Vaujany

la marge nord du domaine skiable de l'Alpe d'Huez

La localité de Vaujany se situe, au nord-est d'Allemond, dans la combe monoclinale qui suit la limite occidentale des affleurements septentrionaux du socle cristallin du bloc des Grandes Rousses. Ces affleurements disparaissent, plus au nord, en plongeant sous la couverture sédimentaire du contenu de l'hémigraben de Bourg-d'Oisans, qui forme la montagne des Aiguillettes, ce qui traduit le fait qu'ici la voûte du massif cristallin commence à plonger sérieusement vers le nord.

image sensible au survol et au clic

La partie septentrionale du massif des Grandes Rousses (versant occidental) vue d'avion du sud-ouest, à l'aplomb de Rochetaillée.
f.cO = prolongement septentrional de la faille du col d'Ornon = faille limite orientale de Belledonne ; f.LB = faille du Lac Blanc (faille extensive jurassique séparant le bloc des Grandes Rousses de celui des Petites Rousses) ; Lept = Leptynites de Petites Rousses ; Granite = granite de l'Alpette ; mcs chl = micaschistes chloriteux ; cr = matériel cristallin (micaschistes chloriteux du col du Sabot).
Ce cliché montre bien que, à l'ouest (en avant) du col du Couard et du replat du plan des Cavales (que garnit un chapelet presque continu de placages triasiques) l'érosion a juste décapé la surface de la pénéplaine anté-triasique (s.pa). À gauche (au nord) de Vaujany cette surface est recouverte par sa couverture sédimentaire qui forme le petit chaînon des Aiguillettes. À l'est (en arrière) elle est rehaussée par la faille, subverticale, du Lac Blanc, et passerait au dessus de la crête principale.
Le symbole de charnière de teinte rouge représente la forme en demi-anticlinal de la surface de la pénéplaine anté-triasique du bloc des Petites Rousses. Dans le bloc des Grandes Rousses proprement dit on a indiqué le tracé du prolongement septentrional de la bande de Houiller de l'Herpie (graben d'âge hercynien).
même secteur vu du nord-ouest : page Étendard ; extrémité septentrionale du massif : page Lacs de Saint-Sorlin


Ce matériel de socle cristallin appartient ici, plus précisément, au bloc secondaire, occidental, des Petites Rousses, de l'Alpette et du Sabot, lequel est affaissé à la façon d'une marche d'escalier par rapport au bloc principal. Sa surface supérieure (ancienne pénéplaine anté-triasique) dessine comme celle du bloc principal un demi anticlinal à flanc plongeant vers l'ouest et à voûte rompue du côté est par une faille fortement pentée.

Le village de Vaujany lui même est construit en rive droite (septentrionale) du ravin du Flumet, dont le tracé, NE-SW, suit pratiquement la limite suivant laquelle le socle cristallin s'enfonce sous sa couverture sédimentaire, de sorte que les deux versants sont de constitution et d'aspect très dissemblables (le versant nord est étudié à la page "col du Sabot").

image sensible au survol et au clic

Vaujany, l'ancien village (chef-lieu) et le vallon supérieur du Flumet vus d'aval, de l'ouest
Les pentes de rive gauche du ravin du Flumet (partie droite du cliché) correspondent à peu près à la surface de la pénéplaine anté-triasique, dénudée par l'érosion : on voit qu'elle s'enfonce vers la gauche sous les terrains sédimentaires des Aiguillettes. Ceux-ci sont affectés de plis spectaculaires, qui sont figurés à la page "col du Sabot" mais que l'on ne peut distinguer sous cet angle de vue, trop oblique à leurs axes


Du côté sud du ravin du Flumet les pentes de l'Alpette correspondent à peu de chose près à l'ancienne surface de la pénéplaine anté-triasique, dénudée et incisée par l'érosion (mais visible en fond ravin et au col du Couard). Son pendage (vers l'ouest) s'accroît du haut vers le bas, décrivant ainsi l'habituel ploiement anticlinal de la voûte des blocs de socle cristallin.
Ces pentes montrent essentiellement, en contrebas de la barre des leptynites des Petites Rousses, les gneiss gris oeillés de l'Alpette et le granite rose à gros cristaux qu'ils enveloppent (cet ensemble est considéré comme le prolongement méridional de celui du granite de Saint-Colomban, dans le massif des Sept-Laux). Les micaschistes chloriteux de la bande du col du Sabot affleurent médiocrement, seulement en bas du versant, à Vaujany même et au Bessay (ils sont masqués plus à l'ouest sous la couverture sédimentaire).

Du côté nord le socle cristallin disparaît presque totalement sous sa couverture qui perce cependant dans les pentes montant au col du Sabot à la faveur d'un petit bombement anticlinal ("anticlinal du Sabot"). Les pentes inférieures de ce col sont en outre en partie encombrées, comme celles de l'Enversin, sur la rive opposée du Flumet, par un matériel glaciaire qui a dû être abandonné par une langue diffluente du glacier wurmien qui franchissait le col pour rejoindre le glacier de la Romanche.

image sensible au survol et au clic

La bordure nord-ouest du massif des Grandes Rousses au nord de Vaujany, vue du sud, d'avion, depuis l'aplomb de Sardonne.
f.BE = faille orientale de Belledonne = prolongement septentrional de la faille du col d'Ornon (on a indiqué sa poursuite vers le nord, jusque dans le versant est de la chaîne de la Lauzière et au-delà) ; f.S = faille (secondaire) du Sabot ; f.Lb = faille du Lac Blanc.
s.vR = synclinal de Villard Reymond ; a.S = anticlinal (de socle) du Sabot ; s.Aig = synclinorium (de couverture) des Aiguillettes (voir le détail des replis de son flanc oriental à la page "col du Sabot") . On a indiqué, en rouge clair, la charnière de la demi-voûte anticlinale du Bloc des Petites Rousses (noter aussi la discordance de la surface de la pénéplaine anté-triasique par rapport aux bandes de terrain du socle cristallin).
"ms-chl" = micaschistes chloriteux et carburés ; "ms-chlf" = micaschistes chloriteux feldspathiques.
On trouvera une coupe interprétative, correspondant à cette vue, à la page "col du Sabot"




Carte géologique simplifiée de la vallée de l'Eau d'Olle

redessinée sur la base de la carte géologique d'ensemble des Alpes occidentales, du Léman à Digne, au 1/250.000°", par M.Gidon (1977), publication n° 074
plus au nord ;
plus à l'ouest ; cartes voisines : plus à l'est ;
plus au sud


aperçu général sur le massif des Écrins // aperçu général sur le massif des Grandes Rousses


(Rochers Rissiou)

col du Sabot

La Cochette
(Allemont)

LOCALITÉS VOISINES

Pic de l'Étendard

(Rochetaillée)

Petites Rousses

Sarenne
N.B. Les localités entre parenthèses appartiennent à une autre section du site et leur page s'ouvrira avec l'en-tête correspondant.

 accueil section Oisans

début de la page

sommaire de GEOL_ALP

Aller à la page d'accueil du site
Dernières retouches apportées à cette page le 22/10/16