La Bonette, Bousiéyas

montagnes des sources de la Tinée

Le col de La Bonette, jumeau méridional de celui de Restefond, permet à la D.64 de passer du bassin de l'Ubaye à celui de la Haute Tinée par le vallon de la Bonette (lequel abrite les sources de la Tinée). La crête se poursuit du côté sud de ce col par la cime de la Bonette où une boucle routière encerclant le sommet a été pratiquée afin de battre le record d'altitude routier européen de l'époque (stèle cotée 2802).

image sensible au survol et au clic

La vallée des sources de la Tinée, vue du sud-est, depuis les pentes du lac de Vens.
n.P = nappe du Parpaillon ; ØE = surface basale du charriage des nappes de l'Embrunais ; f.cP = faille N-S du col de Pelouse ; f.B = faille de Bousiéyas (en rose) : cassure principale du faisceau de failles sub-verticales N-S qui surélèvent le socle cristallin du massif du Mercantour par rapport à sa bordure occidentale (ces failles sont vues ici perpendiculairement par rapport à leur tracé).
"sb" = schistes à blocs de flysch à Helminthoïdes (nappe de l'Autapie) ; "Nol" = olistostrome* terminant la sédimentation autochtone ; "cb" = complexe basal du flysch à Helminthoïdes (schistes noirs) ; "Ng" = grès d'Annot.


Cette portion de route est entièrement entaillée dans les formations argileuses sombres qui coiffent les grès d'Annot nummulitiques (olistostrome terminal). Plus précisément il s'agit, sur son tracé même, de schistes à blocs ("wildflysch") dont les éléments sont constitués par des blocs de flysch à Helminthoïdes provenant sans doute de la nappe de l'Autapie.

image sensible au survol et au clic

La Cime de la Bonette et les pentes de rive droite du vallon de la Moutière, vues de l'est d'avion.
n.P = nappe du Parpaillon ; Br = panneaux de matériel d'origine briançonnaise, supportant la nappe et charriés avec elle sur l'autochtone ; ØE = surface basale du charriage des nappes de l'Embrunais.
Nol = olistostrome* terminant la sédimentation autochtone ; cb = complexe basal du flysch à Helminthoïdes (schistes noirs) ; Ng = grès d'Annot.


image sensible au survol et au clic

Le vallon de la Bonette, vu de l'est, depuis le versant occidental de la Cime de Pelousette.
n.P = nappe du Parpaillon ; sB = écaille subbriançonnaise inférieure, charriée sur l'autochtone ; ØE = surface de charriage basale des nappes de l'Embrunais.
Nol = olistostrome* terminant la sédimentation autochtone ; cb = complexe basal du flysch à Helminthoïdes (schistes noirs) ; Ng = grès d'Annot.


image sensible au survol et au clic

Le versant septentrional du vallon des sources de la Tinée, vu du sud-ouest depuis le col de la Bonette.
n.P = nappe du Parpaillon ; u.S = unité subbriançonnaise (digitation des Séolanes), charriée en semelle de la nappe du Parpaillon ; sB = écaille subbriançonnaise inférieure, charriée sur l'autochtone ; ØE = surface de charriage basale des nappes de l'Embrunais.
Nol = olistostrome* terminant la sédimentation autochtone ; cb = complexe basal du flysch à Helminthoïdes (schistes noirs) ; Ng = grès d'Annot.


image sensible au survol et au clic

Les vallons supérieurs des sources de la Tinée, vus de l'ouest, depuis le col de la Bonette.
n.P = nappe du Parpaillon ; sB = écaille subbriançonnaise inférieure, charriée sur l'autochtone ; ØE = surface de charriage basale des nappes de l'Embrunais ; f.cp = faille du col de Pelouse ; f.B = faille de Bousiéyas (cassure principale en rose).
Nol = olistostrome* terminant la sédimentation autochtone ; cb = complexe basal du flysch à Helminthoïdes (schistes noirs) ; Ng = grès d'Annot ; "spa" = surface de la pénéplaine anté-triasique.


 


Carte géologique simplifiée
redessinée sur la base de la carte géologique d'ensemble des Alpes occidentales, du Léman à Digne, au 1/250.000°", par M.Gidon (1977), publication n° 074

cartes géologiques au 1/50.000° à consulter : feuilles Barcelonnette et Larche.
consulter l'aperçu structural général sur lesmontagnes de la basse Ubaye

Restefond

Granges Communes

Lauzanier
Ventebrun ; Chevalier

LOCALITÉS VOISINES

Cavale, ; Fourches

Mont Pelat

Cayolle

Saint- Dalmas
N.B. Les localités entre parenthèses appartiennent à une autre section du site et leur page s'ouvrira avec l'en-tête correspondant à cette dernière.

 accueil EMBRUNAIS

début de la page

sommaire de GEOL_ALP

Aller à la page d'accueil du site
Dernières retouches apportées à cette page le 15/07/17