Bec de l'Orient, Saint-Quentin, La Rivière

Les escarpements les plus septentrionaux du Vercors occidental

L'extrémité tout-à-fait septentrionale de la barrière de falaises du Vercors occidental fait, au Bec de l'Orient, un coude brutal vers l'est. À la faveur de ce dernier elle tranche, à leur terminaison vers le nord, les structures compressives qui courent à flanc de ce versant et en donne une coupe presque transversale (voir, au sujet de ces plis le commentaire en page "Vercors nord").

image sensible au survol et au clic

Panorama du versant nord-ouest de l'extrémité septentrionale du Vercors
vu du nord, depuis Charnècles (seuil de Rives).
en avant-plan la plaine de l'Isère dans la partie aval de l'ombilic de Moirans.

s.A = synclinal de l'Achard (branche orientale du synclinal d'Autrans) ; a.Bo = anticlinal du Bec de l'Orient ; s.N = synclinal de Nave (branche occidentale du synclinal d'Autrans) ; ØR = chevauchement de Rencurel
a.Ra = axe de l'anticlinal du Ratz - Montaud (il plonge vers le sud et s'efface au sud du col de Montaud) ; f.V = faille de Voreppe (le tracé de cette faille passe au col de Montaud, masqué derrière la Roche du Midi) ; a.Co = axe de la terminaison septentrionale de l'anticlinal des Coulmes. Ce pli plonge vers le nord et s'atténue en se fondant dans le flanc ouest de l'anticlinal du Ratz, qui le relaie ainsi vers le nord.
(pour ne pas surcharger la figure le tracé de la faille de Montaud a été délibérément été omis : il suit à peu près l'axe de l'anticlinal des Coulmes)

image sensible au survol et au clic

Les abrupts de l'éperon nord-occidental du Vercors vus du nord, depuis le hameau de Lésardières, peu à l'est de Charnècles (seuil de Rives), c'est-à-dire à une distance de 12 km, ce qui réduit beaucoup les déformations perspectives et donne un dessin assez comparable à une coupe orthogonale aux axes de plis.
f.V = faille de Voreppe ; a.Co = anticlinal des Coulmes : sa voûte plonge doucement vers le nord (au sud du col de Montaud elle est tranchée en biseau et décalée dans le sens dextre par la faille de Voreppe) ; s.rC = synclinal des Rochers de la Clé ; a.bO = anticlinal du Bec de l'Orient ; ØbO = chevauchement du Bec de l'Orient ; s.N = synclinal de Nave ; ØR = chevauchement de Rencurel.
Cette coupe naturelle montre bien la forme réelle des plis : l'anticlinal du Bec de l'Orient est un typique pli coffré qui résulte de la combinaison de deux plis de rampe induits par le jeu du chevauchement du Bec de l'Orient en grimpant sur le flanc oriental du synclinal de Nave.
NB : C'est par erreur que, sur la carte géologique Grenoble, le tracé de ØFR a été confondu avec celui du couloir vertical creusé dans les couches à Orbitolines du flanc oriental du synclinal de Nave.


Au sud du col de Montaud le contenu miocène du synclinal de Voreppe et l'anticlinal des Coulmes sont tranchés en biseau par la faille de Voreppe. Au sud du ravin de l'Échinard (qui débouche vers le bas à La Rivière), le tracé de cette cassure se poursuit en biais à flanc de pente dans le versant qui tombe directement sur la vallée de l'Isère, tandis que s'en détache, vers le sud le chevauchement de Rencurel qui prend le relais de la composante chevauchante de la faille de Voreppe.


image sensible au survol et au clic

Le rebord occidental du Vercors septentrional au sud de Montaud vue prise du nord-ouest, depuis les pentes du plateau de Chambaran (Pierre Jaille).

s.rC = synclinal des Rochers de la Clé ; s.N = synclinal de Nave (les couches à Orbitolines sont soulignées en pourpre et la base du Sénonien en vert) ; a.Co = anticlinal des Coulmes.
f.V = faille de Voreppe. Cette cassure ne présente plus ici qu'une composante de rejet dextre, par laquelle elle décale les deux tronçons de l'anticlinal des Coulmes qu'elle tranche en un long biseau.
ØbO = chevauchement du Bec de l'Orient ; ØR = chevauchement de Rencurel. Il s'accompagne d'une imbrication de lames d'Urgonien, par le jeu du chevauchement mineur de Fessole (ØF), sans doute créé par entraînement sous le chevauchement principal. Ces accidents sont post Miocène (la base des lames pincées de Miocène est indiquée par des tirets jaunes)
Le synclinal de Nave et les anticlinaux qui l'encadrent sont tranchés par la surface d'aplanissement de la crête de Nave (tirets bleus).

A partir de ce point le prolongement de la faille de Voreppe perd toute composante de chevauchement et devient un simple décrochement dont le tracé n'est que faiblement oblique au cours de l'Isère. C'est pourquoi on a proposé de l'appeler plutôt "faille de l'Isère". Il serait probablement plus exact de considérer que le tronçon de faille de Voreppe compris entre le col de Montaud et l'Aiguille de Chalais (au NE de Voreppe) correspond à un chevauchement (celui de la Chartreuse occidentale, qui se prolonge plus au sud par celui de Rencurel) sectionné par un décrochement (la "faille de l'Isère").

image sensible au survol et au clic

Le rebord occidental du Vercors septentrional au nord de Saint- Gervais : vue prise du sud-ouest, depuis la rive droite de la vallée de l'Isère, à l'ouest de Saint- Gervais

a.Co = anticlinal des Coulmes (le pli est tranché perpendiculairement à son axe par le ravin de l'Échinard qui s'élève depuis La Rivière jusqu'au col de Montaud ; f.V = faille de Voreppe. Cette cassure ne présente plus ici qu'une composante de rejet dextre et tranche l'anticlinal des Coulmes en un long biseau peu oblique à l'axe du pli.
ØR = chevauchement de Rencurel (la perspective n'en laisse voire que deux tronçons) : il se branche sur la faille de Voreppe au col de Montaud et absorbe toute la composante de chevauchement de son rejet.
f.M = faille de Montaud, extensive et longitudinale par rapport à l'axe de l'anticlinal des Coulmes.

 



Carte géologique très simplifiée de l'extrémité septentrionale du Vercors.
redessinée sur la base de la carte géologique d'ensemble des Alpes occidentales, du Léman à Digne, au 1/250.000°", par M.Gidon (1977), publication n° 074
légende des couleurs



cartes géologiques au 1/50.000° à consulter : feuille Grenoble

(Tullins)

Montaud

Dent de Moirans
(Poliénas) LOCALITÉS VOISINES La Buffe

Cognin

Saint- Gervais

Autrans
N.B. Les localités entre parenthèses appartiennent à une autre section du site et leur page s'ouvrira avec l'en-tête correspondant à cette dernière.

 accueil section Vercors

début de la page

sommaire de GEOL_ALP

Aller à la page d'accueil du site
Dernières retouches apportées à cette page le 21/07/16