Les Terres Plaines, bas vallon de Clapouse

L'extrémité orientale de la fenêtre de Barcelonnette en rive gauche de l'Ubaye.

Les vallons des Terres Plaines et de Clapouse drainent les pentes septentrionales des crêtes de Restefond. Ils confluent peu en amont du village de Lans pour se jeter dans l'Ubaye à la sortie aval de Jausiers. Ils traversent ainsi, selon une orientation presque S-N, la partie la plus orientale de la fenêtre de Barcelonnette.

À la différence de ce qui s'observe partout ailleurs dans cette fenêtre, l'entaille de ces vallons dans les roches de l'autochtone est suffisamment profonde pour y faire affleurer des couches d'âge triasico-liasique. Elles représentent simplement le soubassement stratigraphique des Terres Noires, lequel reste masqué sous ces dernières dans tous les autres secteurs de la fenêtre.

image sensible au survol et au clic

La crête du Serre et des Terres Blanches, vue du NE, depuis la route de Restefond (D.64), au dernier lacet avant le replat du Rochas.
a.TP = anticlinal des Terres Plaines ; tsD = dolomies du Trias supérieur et calcaires à lumachelles du Rhétien.


Mais ces couches viennent plus précisément au jour ici à la faveur d'un anticlinal couché, l'anticlinal des Terres Plaines dont l'axe, orienté NE-SW, s'enfonce doucement vers le S-SW. Ce pli est fortement éventré dans le vallon de Clapouse, qui s'inscrit dans son cœur triasique en amont de la cabane de Rochas ; sa charnière est visible au Rocher de l'Aigle, au débouché du vallon des Terres Plaines, où elle est dessinée par les calcaires du Lias.

image sensible au survol et au clic

Le débouché du vallon des Terres Plaines ("Porte de l'Enfer"), vu du N-NE, depuis la route de Restefond (D.64), 500 m en amont du hameau de la Chalanette
Le Bec de l'Aigle est formé par les calcaires liasiques (Lias inf.) qui dessinent la charnière de l'anticlinal des Terres Plaines (on la voit d'ici presque dans l'axe du pli), tandis qu'au niveau du Bajocien cette charnière est crevée par l'érosion.
On a attiré l'attention sur un repli du Bajocien : il est typique d'un flanc inverse de pli, par le sens du cisaillement affectant les couches qu'implique la disposition de ses flancs courts - flancs longs (voir le schéma des plis parasites).


Plus au sud-ouest ce sont les couches du Bajocien de la charnière du pli qui affleurent dans le versant ouest de la Croix de l'Alpe, avant de disparaître, à l'ouest de la Tête Dure d'Enchastrayes, sous les Terres Noires qui enveloppent cette tête anticlinale.

image sensible au survol et au clic

Les pentes de rive gauche de l'Ubaye, au niveau d'Enchastrayes
, vues de l'ouest depuis le revers est de la butte de Pra Garin, à la station de Super Sauze.
ØE = surface de charriage des nappes de l'Embrunais (ici la nappe du Parpaillon repose directement sur l'autochtone) ; a.TP = anticlinal des Terres Plaines (l'axe du pli est perpendiculaire au regard et le pli est déversé vers l'observateur).
Les lunules blanches indiquent les principales zones de glissement des alluvions glaciaires (elles sont venues colmater le fond d'une ravine qui avait creusé jusqu'à leur soubassement de Terres Noires)



Carte géologique simplifiée
redessinée sur la base de la carte géologique d'ensemble des Alpes occidentales, du Léman à Digne, au 1/250.000°", par M.Gidon (1977), publication n° 074

cartes géologiques au 1/50.000° à consulter : feuille Barcelonnette.
consulter l'aperçu structural général sur lesmontagnes de la Basse Ubaye


Parpaillon

Jausiers

Siguret ; Torrent d'Abriès
Barcelonnette

LOCALITÉS VOISINES

Empeloutier

Le Lan

Ventebrun ; Chevalier

Restefond
N.B. Les localités entre parenthèses appartiennent à une autre section du site et leur page s'ouvrira avec l'en-tête correspondant à cette dernière.

 accueil EMBRUNAIS

début de la page

sommaire de GEOL_ALP

Aller à la page d'accueil du site
Dernières retouches apportées à cette page le 8/11/16