Mont Rosset, Pointe et Lac de la Portette

hautes crêtes de rive doite de l'Isère au nord d'Aime

Le groupe montagneux du Mont Rosset et de La Portette représente l'extrémité méridionale du chaînon du Grand Fond, au sud-est du Cormet d'Arêches. Il est limité du côté occidental par l'alignement de vallons du Cormet d'Arêches et du Coin, du côté oriental par le torrent de l'Ormente et du côté méridional par la vallée du Torrent du Cormet, qui en donne une coupe transversale profonde.

image sensible au survol et au clic

Les montagnes du groupe du Mont Rosset vues du sud, depuis le sommet du mont Jovet
a.P = coupole anticlinale de la Portette; f.Ch = faille des Chapieux (accident séparant ici les unités de Moûtiers et du Roignais) ; d.rT = décrochement de la Roche à Thomas (interprétation nouvelle, inédite, voir page "Roche à Thomas") ; ØrE = chevauchement de l'unité du Roc de l'Enfer ; ØhB = chevauchement de la zone houillère briançonnaise.
p-tQ = terrains siliceux (grès plus ou moins conglomératiques, quartzites) du Permien et du Trias inférieur ; hrcg = conglomérats du Grand Châtelet (Stéphanien ?) ; hrg = conglomérats du Grand Châtelet (Stéphanien ?) hrg = houiller supérieur à prédominance gréseuse (unité du Roc de l'Enfer) ; hr = houiller non différencié (faciés à prédominance schisteuse en général).


Cet ensemble montagneux est constitué de deux parties assez franchement différentes :
- du côté oriental les alpages du Mont Rosset, installés sur le flysch de Tarentaise et rapportés à l'unité du Roignais ;
- du côté occidental le vallon rocheux suspendu de la Portette, où affleurent largement les couches siliceuses du Permo-Trias, considérés comme la semelle stratigraphique de l'unité de Moûtiers.

La limite entre ces deux ensembles est constituée par une cassure qui a été considérée jusqu'à maintenant comme la surface de chevauchement de l'unité du Roignais sur celle de Moûtiers. Mais il me paraît beaucoup plus satisfaisant, à tous égards, d'y voir le prolongement méridional de la faille des Chapieux (voir la page Chapieux).. Elle en possède d'ailleurs le très fort pendage est et le rejet principalement extensif (compartiment oriental abaissé).


Le versant occidental de la crête de La Grande Paréi, vu du sud-ouest depuis le Crêt du Bœuf.



image sensible au survol et au clic

La versant sud de la montagne de Portette, vu du SW depuis le hameau de Laval (vallon du Cormet).
a.P= anticlinal de Portette (vu un peu obliquement à son axe : à ce niveau de la vallée on coupe essentiellement son flanc ouest).


 

image sensible au survol et au clic

Le versant sud-oriental de la crête de la Grande Charbonnière vu des abords du lac de la Portette.
L'anticlinal de la Portette (a.P) est vu ici presque d'enfilade (son flanc oriental est cependant hors des limites du cliché, sur la droite). Le coeur de ce pli est formé par des couches siliceuces rapportées au Permo-trias (p-tQ). Ces dernières, en majeure partie d'aspect quartzitique sont d'anciennes pélites (ou d'anciens tufs rhyolitiques ?), très proches de celles que l'on connaît en Vanoise aux mêmes niveaux.
Sur le flanc ouest de l'anticlinal on a souligné de tirets (s0) quelques surfaces stratigraphiques, pour mettre en évidence le fait que ces couches y supportent en discordance angulaire (D, en jaune) le mince niveau de calcaires argileux du Dogger (jm) et les conglomérats crétacés de la base du flysch de Tarentaise (flcg).
Le vallon est très encombré de moraines de névé dont certaines (à gauche) ont évolué en glaciers rocheux à multiples bourrelets emboités


Le vallon de la Portette est une combe* qui éventre la très large voûte de l'anticlinal de la Portette. Il est dominé du côté ouest par la barrière d'abrupts de la Grande Paréi (crête du Roc de la Charbonnière à la Pointe de la Portette), constituée par les bancs massifs des conglomérats basaux de la formation du flysch de Tarentaise dont on trouve des blocs monumentaux en grand nombre dans les éboulis et les dépôts périglaciaires qui l'encombrent.


Partie nord du ressaut soutenant le vallon de La Portette vue du sud, depuis les pentes sous le lac de la Portette
En premier plan blocs éboulés, puis incorporés à la moraine, de conglomérat du Crétacé de la Grande Paréi (noter l'hétérométrie et la multiplicité de nature de leurs éléments).
a.P = anticlinal de la Portette


Le flanc oriental de l'anticlinal est décapé presque complètement de ses terrains mésozoïques, qui n'affleurent qu'à Rocheboc au sud et au revers est des rochers de Saint-Laurent au nord. Sur ce flanc du pli l'érosion antérieure au Jurassique moyen a respecté les couches dolomitiques du Trias moyen. Les conglomérats du Crétacé, quant à eux, ne jouent là aucun rôle dans le relief car ils n'ont été respectés par l'érosion quaternaire qu'au revers est de Rocheboc.

image sensible au survol et au clic

Partie sud du ressaut soutenant le vallon suspendu de La Portette vue du nord, depuis l'échine méridionale du Mont Rosset
f.Ch = faille des Chapieux ; a.P = anticlinal de la Portette.
Le flanc gauche (oriental) de l'anticlinal est affecté par une imbrication qui redouble ses quartzites et ses dolomies triasiques. Cette lame tectonique se biseaute contre la faille des Chapieux et disparaît ainsi vers le nord au nibeau des chalets du Mont Rosset.


L'étroit vallon qu'emprunte le torrent de la Portette à l'ouest des chalets du Mont Rosset suit la faille des Chapieux : il met en contact, par l'intermédiaire de quelques pointements de cargneules, le Trias du flanc oriental de l'anticlinal de la Portette et le flysch de Tarentaise, affecté de plis aigus, de l'unité du Roignais.


Carte géologique simplifiée du Beaufortain oriental, entre Cormet d'Arèches et Bourg-Saint-Maurice
redessinée sur la base de la carte géologique d'ensemble des Alpes occidentales, du Léman à Digne, au 1/250.000°", par M.Gidon (1977), publication n° 074


voir l'aperçu général sur le Beaufortain oriental
carte géologique au 1/50.000° à consulter : feuille Bourg-Saint-Maurice.

Mont Coin

Pierra Menta

Roignais
Cormet d'Arêches LOCALITÉS VOISINES Roc de l'Enfer

Roche à Thomas

(Aime ; La Plagne)

AimeNE ; Vulmix
N.B. Les localités entre parenthèses appartiennent à une autre section du site et leur page s'ouvrira avec l'en-tête correspondant à cette dernière.

 accueil section Mt Blanc

début de la page

sommaire de GEOL_ALP
Aller à la page d'accueil du site
Dernières retouches apportées à cette page le 2/11/16